A la une, 50 ans plus tard...

BuzZ du jour : un titre déniché dans un quotidien (العمل) paru le 2 Mars 1968, soit plus de 50 ans, donnant la parole à Beji Caïd Essebsi, actuel président la république : "Nous sommes honorés de déléguer nos responsabilités à une génération qui saura assurer la pérénité et la résilience de notre Etat".

Le cours du temps semble se figer depuis lors : Nous sommes en train de découvrir une nouvelle génération de politiciens dont certains ont même pu accéder au pouvoir, mais.. leur incroyable disparité (illustrée par plus de 200 partis politiques à ce jour, dont une grande majorité se proclamant comme étant la "3ème voie alternative"; "centre" ; "social-démocratie", blabla) n'a fait que renforcer l'image du président de la république dans l'inconscient collectif; or ce président n'est autre que.. l'auteur de la citation ci-dessus. 

Qui aurait crû qu'un aussi vieux titre pourait refaire surface après tant de décennies, pour redevenir une sorte actualité ? 

En attendant les retombées de cet nième buzZ sur notre toile, la publication en question ne manquera pas d'être récupérée par.. les politiciens.


Nous nous excusons pour le manque de la clarté de cette image retrouvée sur Facebook.


Nheb Nkaddam.. Nheb Ngalla3

Nheb Nkaddam, tel était le slogan chosi par la présidence du gouvernement afin de communiquer sur les réformes controversées dans un climat politique de plus en plus incertain. 

La campagne lancée sur YouTube le 12 Mars dernier ambitionnait de parler directement aux citoyens, sans masques ni gants, des défis auxquels fait face notre économie, et les approches gouvernementales pour s'en sortir.

Outre son nom relativement "in" par rapport aux campagnes dont nous avions l'habitude, Nheb Nkaddam a surfé sur la vague des nouvelles technologies en produisant des vidéos d'animations courtes et ludiques. 

Peu après, un clip du rappeur Kafon a créé un certain buzz avec un titre qui pousse un peu plus loin,  Nheb ngallaa, traduisant une réalité bien installée, qu'on le veuille ou pas. 

Ce clip semble "clasher" la campagne qui continuait à se dérouler timidement face à une perception négative, voire indifférente, des jeunes par rapport à la question politique, le taux de participation aux élections du 6 mai n'ont fait que confirmer ce constat. 

Enfin, deux chiffres à l'appui: tandis que le clip a frôlé les 8 millions de vues sur YouTube, seulement sur la chaîne officielle du rappeur, les 9 vidéos didactiques "Nheb Nkaddam" publiés jusqu'au là ont totalisé à peine 34,000 vues sur la même plateforme, 1ère en Tunisie selon le dernier classement Alexa. Qu'est-ce qui ne va pas ? Pourquoi cette campagne, malgré l'effort derrière, n'arrive toujours pas à.. "décoller" ? 

Nous laissons la parole aux experts de la communication pour évaluer les vidéos Nheb Nkaddam, fond et forme. 




Crowdsourcing pour la Cartographie des Données Electorales


A quelques heures de l'annonce officielle des résultats préliminaires des Muncipales 2018, les internautes ont pu construire la carte électorale dans ses infimes détails! 


Le graphique suivant est le fruit d'un travail collaboratif de compilation et de vérification de données, réalisé par la communauté Open data en Tunisie (les amis des Cahiers de la liberté - مذكّرات الحرٌية) épaulée par la solution de cartographie Tableau Software représentée et démocratisée par Targa. Bravo! 

#Crowdsourcing. 

Ci-après, plus de détails avancés par les protagonistes de ce marathon:  


Finalement une carte complète des 350 Municipalités montrant la paysage politique Tunisien. 

Ce ne sont toujours pas les résultats officiels mais plus de 100 personnes ont contribuer à collecter et vérifier ces résultats dans un temps record dans une expérience inédite de Crowdsourcing en Tunisie. 


Merci à tous ceux qui ont contribué, ceux qu'ont connait mais surtout les anonymes.


OpenGovTN @Data4Tunisia Cahiers de la liberté - مذكّرات الحرٌية Hatem Ben Yacoub Mohammed Adnène Trojette 


La base est diponible en libre accès ici : http://crowd.data4tunisia.org/

La carte Interactive ici: http://www.targa-consult.com/2018/05/06/resultats-elections-municipales-2018/



Et pour l'histoire, voici un aperçu de la foumilière open-data qui a adopté l'outil collaboratif Google Spreads pour collecter les données : 



L'appel à contributions a été lancé le jour même, de quoi nous inciter à penser plus souvent à cette approche participative et efficace pour l'accomplissement de tâches de grande ampleur à intérêt public, moyennant la toile qui nous relie!