Lost and Found : un exemple de solidarité sans limites

L'année universitaire annonce sa fin et pour certains, la consécration d'un long périple studieux.

La fameuse toge réservée à la cérémonie de la remise des diplômes (pour en savoir plus sur les origines) est devenue coutume chez nous ces dernières années au point qu'une certaine mère, soucieuse de faire plaisir à sa bien-aimée, a lancé un appel  désespéré sur le groupe Lost & Found Tunisia, espérant emprunter cette tenue si convoitée.

Les réponses ne se sont pas fait attendre. Dizaines d'offres aussi généreuses les unes que les autres ont émané de la communauté solidaire et citoyenne Lost & Found. Cette affaire anodine démontre que malgré tous les doutes plantés par le chaos et l'individualisme à outrance de ces dernières annés, le Tunisien est toujours capable et désireux de provoquer un véritable élan de solidarité sans limities. Cet exemple n'est ni le premier ni le dernier, nous souhaitons seulement voir notre société aussi soudée, partout et en toute circonstance!


Ne jette pas ton mégo.. une campagne qui fait ravage

La tant attendue saison de la récolte a commencé, et les incendies aussi... Tout au long des dernières semaines, nous avons tous vu  avec amertume et indignation des centaines de nos hectares dorés partis en fumée...

Les causes de ces catastrophes à répétition sont bien multiples, favorisés par la chaleur et l'air sèche mais... il se trouve que la responsabilité humaine soit souvent le premier déclencheur, l'acte peut être prémédité et malsain mais aussi... insouciant, ce qui est généralement le cas.

Ce fléau n'épargne aucun pays. L'Irak par exemple a été touché par des incendies d'une ampleur dévastatrice, ce qui a motivé certains activitses sur les réseaux sociaux à concevoir et à partager une campagne de sensibilisation que nous jugeons universelle et impactante, nous avons voulu la relayer à notre tour.

Les affiches suivantes ont fait le tour de la toile au delà des frontières, et nous sommes parvenus. Le message nous semble pertinent, choquant, invitant tout citoyen fumeur à repenser à son acte anodin de jeter son mégo. 



Djerba Tunisie Max FM Lagos

Tout en poursuivant notre tournée du monde à travers les publications consacrées à la destination Tunisie, nous avons découvert avec surprise un reportage passé sous silence.

Quelques semaines auparavant, au beau milieu de l'hiver, Djerba n'a pas manqué à faire la une sur Max Fm, une radio prisée de Lagos avec ses 122 milles d'abonnés sur Twitter. La station

Voici le texte du tweet honorant notre île des rêves en direct, exhortant les auditeurs à passer à l'action et planifier leurs vacances :

Right now we are in the beautiful Island of Djerba located in Tunisia with the #RadioEnchantress @ShineBegho on #MaxHits. 
See for yourself and talk with your next travel agent of a vacation at #Djerba. 
#TimeTravelThursday #MaxFM #Vacations #vacationmode #vacationspots



La semaine dernière, nous avons vu la portée incroyable donnée à notre destination grâce à la bonne impression laissée auprès d'un visiteur pas comme les autres, suivi par 2.3 millions sur YouTube. Il importe donc de capitaliser sur la qualité de notre accueil, cet atout qui nous distingue de bien d'autres pays touristiques, loin de toute considération raciale. Nous le soulignons au vu des tristes incidents qui nous ont coûté du bad buzz tout au long des dernières années.



El Jem accueille... 354 milles personnes!

Vous l'avez bien lu, notre amphithéâtre historique, vieux de plus de 16 siècles, accueille 354 milles au moins sur... Instagram.

Il y a quelque temps, notre pays a compté parmi ses visiteurs un voyageur du monde comme bien d'autres au nom de Jehad Hattab, un Jordanien suivi par.. tenez-vous bien, 2.3 millions d'abonnés sur YouTube.

Au terme des ses vadrouilles à travers quelques coins de notre paradis, le blogueur a partagé quelques de ses clichés sur Instagram, le réseau de plus en plus prisé par les voyageurs et les amoureux de la nature et de l'architecture. Ci-joint un aperçu de la photo virale de notre "colizée", deuxième de son genre dans le monde entier et mieux préservé que le Colizée de Rome.


Plus de 19 milles appréciations ont suivi jusqu'à la date d'aujourd'hui. Au delà du cliché, c'est le témoignage concis et poignant qui nous a interpellé, une des meilleures formes de publicité de la destination Tunisie grâce à la beauté et à la diversité de ses sites, mais surtout, grâce à l'accueil réservé à ses invités. Dans tout voyage, la dimension humaine est celle qui marque le plus, c'est grâce à l'impression laissée par l'hôte que les souvenirs de nos touristes pusisent être ancrées à jamais!

Fièrement!


Tunisia Therapy : Un bouquet d'Art au service de la destination Tunisie

Nous poursuivons notre vadrouille à travers les coins du web qui présentent notre paradis au monde entier.

Il y a peu, nous avons découvert le compte d'un photographe, au nom de Ahmed Ghrib sur Twitter et sur Instagram, défilant des clichés superbes de notre contrée. Jusqu'au là, l'initiative est aussi bien louable que familière, au vu de l'essor de la photographie pour la Tunisie.

Mais en jetant un coup d'oeil à la chaîne Youtube de l'artiste, nous avons en découvert bien d'autres facettes et tout un concept qui promet.

Tunisia Therapy marie photographie, musique et pensées.. pour faire découvrir les coins et les coins de la Tunisie aux innombrables visiteurs virtuels et.. potentiels.

Faut-il préciser que les morceaux - appartenant à divers musiciens de renommée mondiale - sont joués par la guitare du photographe. Au delà de cette véritable symphonie artistique, nous apprécions le potentiel marketing de "Tunisia Therapy" : D'abord, notre ambassadeur a astucieusement réussi à créer continuellement du contenu sur Youtube sans pour autant être un vidéographe, moyennant une simple conjugaison de ses différents talents. De plus, le choix des titres des vidéos nous semble bien réfléchi, favorisant la visibilité de cette jeune "web Tv" qui promeut notre destination et notre image de marque.

Et ce n'est pas tout! Nous avons découvert au fil des séquences un livre du même artiste intitulé "A dip in my ocean: Poetry and Prose" qui est de surcroît vendu sur.. Amazon!

Et comme pour satisfaire à tous les goûts, notre ambassadeur Ahmed Ghrib partage des fragments de ses écrits ainsi que ses photos de la Tunisie imprimés sur des mugs, vendus à l'international via cette boutique en ligne.

Nous constatons la réunion de plusieurs ingrédients d'un véritable projet de promotion de notre destination où l'art et le business vont de pair. Bon vent!


La Chebba présentée par Syrine Marghli, artiste en herbe

La promotion de la Tunisie sur Internet ne connaît ni de limites, ni d'âge!

Syrine Marghli, jeune enfant, a défrayé la toile avec son court reportage sur l'un des paradis dont regorge notre pays, la Chebba.

En moins d'une minute, notre future artiste présente ce coin, ses attraits et sa propre légende, le tout avec une touche d'humour et des mots si bien ficelés qui invient, par leur spontanéité, à la découverte de ce village côtier.

Ce travail est un appel non seulement au tourisme intérieur, mais aussi à la créativité. Nos enfants continuellement exposés aux réseaux sociaux seraient bien inspirés par leur semblable qui détient par ailleur une page sur Facebook où elle annonce à coup de vidéos son talent inné pour la présentation et l'information.

Pour visualiser la vidéo, rendez-vous sur cette adresse.


Caricatures : si les animaux étaient "humains"

Et si le monde (animal) était à l'envers ? Et si les autres espèces - exploitées et abusées par les humains - avaient le même pouvoir sur nous ?

Différents artists ont donné libre cours à leur imagination épicée avec de l'humour noir, pour nous illustrer des situations familières où les rôles sont inversés.

Certaines caricatures sont juste pour rigoler tandis que d'autres laissent réfléchir, mettant à nu notre égoisme et nombrilisme dans une planète qui voit ses espèces malmenées et réduits à une vitesse de plus en plus vertigineuse.

Les présentes illustrations appartiennent à des artistes divers, certains y ont laissé leurs signatures, d'autres non, nous n'avons pas pu remonter aux auteurs de ces travaux. Ce thème  artistique qui s'apparente à une thérapie de choc ou à un jeu de rôle a été largement repris par des caricaturiste autour du monde comme en témoigne cet exemple qui vaut le détour. Bonne inspiration!








Tunisie Devis : Epargne-moi cette corvée!

Obtenir un deux trois devis n'a jamais été une tâche facile et pourtant, cette collecte constitue un passage obligatoire dans la conduction de grand nombre de projets dans tous les secteurs.

Ce besoin réel et récurrent a soufflé une idée aux fondateurs de ce projet au nom de Tunisie Devis, conçu tel un hub des offres des profesionnels évoluant dans des secteurs aussi divers que l'automobile, le mobilier, les assurances, le droit et la gestion des affaires, etc.

Aux fameux 3 devis souvent requis par les commanditaires des projets, Tunisie Devis enchérit et en offre.. 5 gratuits! Voici une affaire qui profite à l'utilisateur qui épargne son temps et son énergie dans la récupération des devis, au même titre que les fournisseurs et prestataires potentiels qui gagnent en visibilité grâce à la spécialisation du site intermédiaire.

Nous y reviendrons pour en savoir plus sur les rouages, les opportunités et les défis rencontrés par les protagonistes de la plateforme.


Cabrane, le tableau de bord citoyen des projets publics en Tunisie

Poursuivant notre revue des outils pour le citoyen, nous avons voulu revenir sur un projet lancé ces dernières années et qui mérite le détour.

Cabrane, tel est le nom choisi par les férus de la transparence et de la gouvernance ouverte, pour désigner une plateforme collaborative de suivi des différents projets publics. Non seulement des données vérifiées et actualisées sont rendus disponibles autour de ces projets du contribuable, mais aussi, tout chacun peut suggérer des chantiers à monitorer dans sa région. La carte parle d'elle même.

A ce jour, près de 800 projets publics sont suivis à la loupe de Cabrane qui se présente ainsi comme un véritable tableau de bord citoyen qui garde un oeil sur des domaines aussi variés que l'infrastructure routière, l'éducation publique, la culture, etc.

Afin de survoler les 790 projets monitorés jusqu'à cette date, l'utilisateur peut filtrer par région, par état d'avancement ainsi que par acteurs impliqués (maître d'oeuvre et maître d'ouvrage).

Cerise sur le gâteau : les données collectées par la plateforme sont exploitables par les développeurs grâce un API qui leur est offert. Nous imaginons ce que ce projet citoyen peut enfanter comme autres projets par région et par secteur au profil du citoyen Cabrane. Bon Vent!



Informini : Outil Citoyen pour démocratiser le Droit à l'information

La semaine dernière, nous avons vu un exemple saisissant d'outils pour citoyens, Djerba Bus, qui révolutionne doucement mais sûrement le transport public en Tunisie moyennant les nouvelles technologies et notamment, l'exploitation des données en temps réel.

Cette initiative ne manquera pas d'inspirer nos entrepreneurs et créatifs qui voient en ces données à intérêt public mille et une idées d'applications faciliant la vie du citoyen.

Une loi a même été votée il y a deux ans pour implémenter le droit constitutionnel à l'information qui est désormais protégé par une autorité indépendante, l'INAI. Tout cela est bien beau, sauf que la procédure de demande d'accès à l'information peut se heurter à des résistances et des incomprhénsions de la part de certaines administations recalcitrantes au risque de dissuader et démotiver nos entrepreneurs.

En attendant que ce droit devienne une culture au sein de tous les organes et les services de l'Etat, une solution digitale nous parvient de la communauté pétilante de l'OpenGov Tunisia, pour.. prendre en charge ce périple administratif.

Informini propose  à tout citoyen de déposer sa demande en deux clics pour en savoir plus sur l'une des... 766 organismes enregistrés à ce jour! Le nombre est impressionnant, mais il est paradoxalement supérieur à celui des utilisateurs inscrits à la même date (13 juin 2019). Pourtant, cette plateforme tourne au tour du citoyen qu'il entrepreneur, journaliste, ou tout contribuable curieux et averti.

Nous jugeons nécessaire de mettre en avant ce projet, fruit d'un travail de collaboraation entre différents acteurs de la société civile. Il importe de centraliser sur cette plateforme tous les efforts citoyens pour une information publique transparente et exploitable.


Notre couffin emblématique se vend à.. $400 sous un autre nom!

E-lMarchi digital du jour! Nous avons effectué une descente au célèbre site de ventes aux enchères eBay.. à la quête du célèbre couffin tunisien pour en savoir plus sur sa valeur actuelle.

$461, tel est le prix fixé par un des vendeurs accrédités du site (adresse de l'annonce encore publiée). Un prix qui rend fier et triste, sachant que la mention Made in Tunisia fait défaut. L'accessoire doit son coût à la marque de luxe qui l'a confectionné mais jamais imaginé.


Ce clin d'oeil a été inspiré par une publication-radar de nos amis du We Post Magazine qui ont révélé en février 2017 cette affaire qui ne laisse indifférent. A L'époque, notre couffin a été très légèrement relooké et lancé en grandes pompes avec le nom de "Panier de Bistrot", 900 euros la pièce.


Aujourd'hui encore.. notre accessoire continu à être chéri sur la toile, sans pour autant nous appartenir.. 





The New Jorter : le journal du journal officiel!

Nouveau rendez-vous avec la libairie digitale tunisienne qui ne cesse de nous saisir : The New Jorter est un blog lancé courant 2018 avec l'ambition de braquer les lumières sur notre Journal Officiel, témoin d'un Etat deux fois centenaire, pour en relever des chiffres et des mots loin d'être anodins..

La protagoniste de ce coin, Chaima Bouhlel, avoue sa fascination pour la profondeur et l'impartialité du journal "The New Yorker" dont elle s'est inspiré pour son jeu de mots..

Avec sa lecture critique, The New Jorter se présente comme "un arrêt sur le JORT", mais pas que, d'autres sources non moins officielles sont balayées de temps à autre par notre chroniqueuse, connue pour son immersion dans la société civile et dans la gouvernance locale en particulier.

En l'espace de neuf mois, le blog a enfanté 10 billets analytiques, dignes d'un travail de data journalisme avec un focus sur l'argent public.

Bien qu'il s'agisse d'un blog (avec le slogan qui en témoigne "ما ورد رسميّاً، وعلى الخاطر"), nous avons du mal à discerner les frontières entre cet aspect "personnel" du site, et son potentiel de servir d'un média de référence, honorant son nom ambitieux. Nous souhaitons que coin de réflexion nous rappelera à l'ordre plus souvent, d'autant plus que nos affaires publiques constituent souvent une matière à débats.

La chroniqueuse continue à déchaîner ses réflexions et questionnements sur Facebook via son compte personnel, non sans entraîner des discussions d'un certain niveau, loin du populisme et de l'alarmisme, mais nous trouvons cela dommage que tels débats soient rélégués aux oubliettes sur le mur inifini de Facebook.

Si ces discussions pouvaient être initiées dans le cadre d'une nouvelle rubrique sur le blog, ce dernier pourraît évoluer vers un véritable site communautaire enrichi aussi bien par les analyses mensuelles de sa protagoniste que par les débats fertiles des citoyens alertes.


Medjerdan Press : Voix du Tunisien en Allemagne

This person doesn't exist : des visages créés par l'intelligence artificielle

Pour notre nouvelle pause recréative aux confins du monde digital, nous avons sélectionné pour vous une création face à laquelle nous avons éprouvé des émotions mitigées...

Nous vous invitons à jeter un regard rapide sur le site suivant constitué d'une page unique que vous pouvez actualiser 2 ou 3 fois, à chaque reprise, le site vous retourne un nouveau visage, contemplez-le bien... ce visage là.. n'appartient à personne!

Derrière ce site, un programme d'intelligence artificielle s'amuse à générer infiniment des visages humains en combinant une infinité d'attributs physionomiques comme en témoigne l'incroyable diversité des faces créés. Quelques défauts peuvent être relevés mais ils sont tellement négligeables devant la créativité ultra réaliste du programme.

Voici une expérience bien troublante qui démontre à quel point la réalité et la fiction peuvent s'entremêler. Pour l'instant, il s'agit d'une véritable création d'artiste (de code!) qui nous propose cela juste pour le plaisir, mais qui sait, ce qu'on peut faire d'une technologie pareille dans un futur proche! Bonne inspiration!

Ce programme intelligent a été mis en place par Philip Wang moyennant un logiciel développé par Nvidia, le géant des cartes graphiques.



Le Reboisement à l'ère des réseaux sociaux

A la veille de la Journée Mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse, nous avons pensé à en savoir plus sur les campagnes citoyennes de reboisement à travers le monde.

Une action en particulier a attiré toute notre attention : Boxed Water, entreprise responsable basée aux Etats-Unis, s'est associée à National Forest Foundation pour initier un évènement grandeur nature moyennant les nouveaux médias.

 Les internautes étaient invités à publier une photo accompagnée du hashtag #ReTree suite à laquelle l'entreprise s'engage à planter.. deux arbres. Le bilan de cette campagne fut plus que satisfaisant, doublant les objectifs fixés par Boxed Water en seulement quelques semaines.

Tout cela semble tellement utopique, mais vrai! Nos réseaux sociaux, souvent pointés du doigt, semblent pourtant offrir aux actions associatives une toute autre dimension, sans limites!

Nous explorerons d'autre usages inspirants des médias d'aujoud'hui pour la bonne cause et nous demeurons enthousiastes quant à l'émergence d'une action pareille sur la toile tunisienne, sachant toutes les bonnes volontés existantes aussi bien dans la société civile en ébullition qu'au sein du secteur privé qui connaît un véritable essor des entreprises citoyennes.


La communauté Photographie de la Tunisie au service des Associations

Cette semaine, l'action qui nous a interpellé nous provient tout droit d'une.. communauté dédiée à la photographie.

Quid de l'appel ? L'administration du groupe (Photographie de la Tunisie), consciente de son contenu de plus en plus abondant et diversifié, ambitionne de soutenir les associations dans leurs actions et évènements moyennant la magie de la photographie offerte par nos artistes. Voici le texte de l'annonce.

Pourquoi cherher sur Internet des clichés souvent protégés et sans âme quand nous disposons bel et bien d'une collection incroyablement riche de prises touchants des thématiques et des coins aussi différents les uns que les autres.

Notons que le groupe en question est fort de quelques... 51.2 milles contrbitueurs jusqu'à cette heure-ci. Les photographes sont issus des toutes les régions du pays et sont pour la plupart des férus des randonnées et du tourisme intérieur et.. durable.

Nous ne pouvons clôturer cette note sans penser aux horribles affiches balancés par certains évènements organisés par nos organismes publics.. nous nous demandons pourquoi des évènements aussi prestigieux que les JCC font abstraction des talent de nos artistes photographes.


Un chauffeur de Taxi tunisien qui défraye la chronique à Chicago

Nous renouvelons notre rendez-vous avec la toile et la presse internationales, en quêtes de références positives à tout ce qui est Tunisien.. et nous n'avons pas été déçus!

Nous nous retrouvons cette fois-ci en plein coeur de Chicago, à bord d'un Taxi conduit par un de nos expatriés qui nous raconte son périple et ses expériences tout au long de ses six ans aux Etats-Unis.

En effet, c'est Bruce Roselle, auteur, executive coach et speaker de renommée, qui nous relate sa conversation avec notre compatriote pendant une course. Le récit du Tunisien a tellement été riche, sincère et passionné que l'auteur a été marqué et inspiré au point de partager "six leçons de vie", comme il les a baptisé, avec le lectorat du réseau "American City Business Journals (ACBJ)" touchant... 3.6 millions de professionnels hebdomadairement!

Aux six leçons retenues par Bruce Roselle (que vous pouvez consulter ici), nous pouvons en rajouter une septième : A vrai dire, chaque individu représentant la Tunisie sous d'autres cieux est potentiellement un ambassadeur de qualité. Nous avons beau chanté notre diaspora aux compétences scientifiques, sportives et artistiques, mais cette anecdote démontre que le géni Tunisien est propre à chacun de nous! Fièrement!


Tunis revue et recommandée par Lonely Planet pour l'Ete 2019

C'est au tour de Lonely Planet de recommander, encore une fois, notre destination Tunisie avec un billet qui chante les louanges de Tunis : celle des cartes postales mais aussi "Tunis la nuit" souvent méconnue par nos invités.

A travers ces lignes dédiés à notre pays, le fameux guide de voyageur fait découvrir à ses millions de visiteurs, visiteurs potentiels de notre contrée, les multiples facettes de notre métropole millénaire.

Outre les endroits classiques généreusement revus et recommandés par moult publications touristiques, ce sont les expériences impliquant les cinq sens qui sont à l'honneur dans cet article si précieux : délices, festivals, hammam, yoga, .. sont autant de sensations décrites avec délicatesse par Lonely Planet, soucieux de la diversité des goûts et des attentes de ses quelques 2 millions d'abonnés (du moins sur Facebook).

Tel témoignage venant de la part d'un géant du journalisme touristique ne peut que nous rendre si fiers, enthousiastes mais aussi curieux quant aux dessous de cette publication si généreuse : était-ce un article spontanément écrit par Erin Harvey, auteur sur le site ou bien est-ce un billet sponsorisé ?

Notons enfin que Lonely Planet n'en est pas à son premier coup de pouce pour notre destination, au moins un autre article a été consacré au printemps tunisien. Fièrement!




Mon monde Jurassique : un projet de photographie fantaisiste

Mon monde Jurassique, tel que baptisé par son créateur créatif, fait irruption sur les réseaux sociaux, et plus précisemment au sein de la communauté des photographes tunisiens, pour nous montrer une image toute autre de notre pays.

Mariant photographie, retouche et beaucoup d'imagination, Ghassen Chouchene, protagoniste de ce projet, nous offre un insolite voyage dans le temps nous emportant jusqu'à l'ère des dinosaures se promenant dans des endroits si familiers pour nous à l'instar de Boukornine et Rafraf.

Pour quelle finalité ? Il ne faut surtout pas soumettre ce genre de créations à la logique, c'est la folie artistique qui se déchaîne, ça inspire et ça promet!

Une chose est sûre : telles compostions intriguent, ne laissent point indifférent, et peuvent être parmi les meilleurs ambassadeurs de notre destination Tunisie sur une toile sans frontières et de plus en plus avide du géni créatif.

Ce début de projet se décline sur sept photographies retouchées et composées, que vous pouvez visualiser et encourager sur cette adresse.


Parole à l'artiste : 
خطرلي كل مانصور تصويرة حلوة في تونس نقلبها لبيئة خالية من البشر كان أنا المصور موجود فيها معا الدينصورات 


Djerba Bus : l'assistant intelligent des transports en commun made in Tunisia

Nous reprenons notre dégustation régulière des applications et des outils qui ambitionnent de rendre notre vie plus facile. Arrêt sur Djerba Bus, une perle à l'imâge de l'île des rêves qui a su s'imposer avec une approche innovante pour rendre le transport public.. intelligent!

Djerba Bus qui entend se généraliser à tout le pays exploite le fameux service de Facebook Messenger pour traiter un flux exponentiel - espérons-le! - de demandes moyennant un chatbot qui puise dans les données actualisées en permanence sur les horaires et les positions des différents bus du réseau de transport sur l'île.

Le projet semble être bien entouré, étant épaulé par le Ministère du Transport et encouragé par l'OCDE, l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques , .. le message est clair : faire de Djerba Bus le noyau d'une expérience-type en matière de transformation digitale, d'ouverture des données - opendata - qui pourra inspirer les pays émergents.



Depuis le mois de Février dernier, Djerba Bus commence une douce transition pour bénéficier à tous les Tunisiens (sans oublier les Touristes!) dans les quatre coins du pays, en baptisant sa nouvelle application mobile RNTT. Nous l'avons testé pour vous : une bonne ergonomie est au rendez-vous, en attendant la disponibilité des informations exhaustives concernant les différentes régions du pays.

Pour le moment, seul le réseau du transport public à Djerba est entièrement couvert en temps réel comme vous pouvez le tester sur cette adresse.


Free Your Stuff Tunisia

Aujourd'hui encore, nous vous proposons un nouveau coin hebdo' pour faire la tournée des initiatives web et mobiles faisant le bonheur du consommateur dans ses courses digitales.

Nous entamons la série avec un clin d'oeil à un nouveau-né, une communauté qui a vu le jour il y a quelques semaines sur Facebook sous l'appelation de "Free your stuff Tunisia", un concept qui a le vent en poupe sous d'autres cieux..

Il s'agit de toute une mentalité qui est loin d'être étrange à notre société connu pour ses élans de solidarité en temps de crises.. Se débarrasser de ce dont on n'a plus besoin est une pratique courante mais loin d'être encadrée, généralisée et récurrente. Un groupe pareil, une fois grandi, pourraît contribuer à l'enracinement de cette nouvelle-ancienne tradition qui bénéficie

Les administrateurs du groupe soulignent que toutes les offres doivent être strictement gratuites. Les fraits de livraison sont même bannis. La barre est-elle placée un peu trop haut ? En tout cas, le concept est le même partout dans le monde où les valeurs humaines sont les mêmes. Pourquoi pas en Tunisie ?

Aujourd'hui, au bout de deux mois du lancement du groupe, la communauté semble en train de se constituer, et les offres manquent encore.. nous souhaitons tout le succès du monde à ce nouveau-né dont les chances de changer les choses égalent celles d'autres concepts qui étaient autrefois novices et inhabituels à l'instar du phénoménal "nous avons mangé pour vous" ou encore "nous avons été arnaqué pour vous".

Nous reviendrons plus tard sur le devenir de cette nouvelle communauté en donnant la parole à ses protagonistes. Pour le moment, voici comment ils présentent leur bébé :
This is Free Your Stuff Tunisia, where you are welcome to give and request free stuff !
The purpose of this groupe is to strengthen and emphasize the  values of solidarity,unity and our sense of responsibility towards those who are less fortunate within our community. We aim to help people who might be in critical financial conditions,students with limited resources or on a budget.. 
We like to believe that most of us feel the same about helping others and the best way to do so is social media !
If it’s not FREE, don't post it. This means:
• Animals are not stuff so please don't give or ask for them on the group;• No selling, buying or asking where to buy;• No swaps, exchanges or rewards;• No shipping costs! • No donations in exchange for something;

Pour joindre le groupe, rendez-vous sur cette adresse.


Lettres Tunisiennes : Blog collectif des Bibliophiles

Nous entamons aujourd'hui une nouvelle rubrique consacrée aux innombrables sites d'information fleurissant sur notre toile.

"Lettres Tunisiennes" est un coin qui a attiré toutes notre attention avec son contenu riche et pointu, faisant l'honneur des auteurs tunisiens.

Tel un café littéraire, ce site partage généreusement des notes de lecture, illuminant les visiteurs sur certains titres, mais aussi des interviews avec différents auteurs.

Au deà du contenu de qualité, nous avons apprécié la tenacité de ce projet - visiblement non lucratif - qui continue à alimenetr ses chroniques tous les mois dans une ère où l'internaute tunisien accorde trop d'importance aux réseaux sociaux Facebook et Youtube, devenus seuls sources d'information et de.. culture pour certains.

Autant ce coin fut une agréable surprise, autant nous en avons gardé un léger goût d'amertume au vu de la faible fréquence de publication (1 article par mois environs) sachant l'incroyable effervescence de l'industrie du livre ces dernières années (statistiques).

Autre suggestion d'amélioration : Pourquoi pas bâtir des ponts entre Lettres Tunisiennes et les différentes boutiques en ligne qui pourraient ainsi se compléter et.. s'encourager.

Pour (re)découvrir ce coin digital avec nous, rendez-vous sur cette adresse. Le projet est administré par toute une équipe de bibliophiles : Kamel Ben Ouanès, Ahmed Hamrouni, Fayçal Chellouf, Ahmed Mahfoudh, Ridha Ben Hammouda et Radhi Maaoui, coordonnés par Chaâbane Harbaoui.