Aux confins du groupe citoyen Dev For Tunisia (Corona Edition)

En ces moments incertains, certaines initiatives citoyennes continuent à fleurir sur la toile, rendant compte de l'incroyable élan solidaire et spontané afin de juguler la menace posée par la pandémie du Covid-19 (coronavirus).

Si certaines communautés Facebook se contentent de partager toute l'actualité en rapport avec ce fléau, d'autres coins créent de la valeur grâce à la participation active de leurs participants à l'instar du groupe "Dev For Tunisia".

Qu'avons-nous apprécié au juste ? D'abord, la charte est établie, sans équivoque, annonçant les couleurs du groupe : Que de l'Action! 

Les professionnels et les entrepreneurs du digital sont appelés à renforcer notre armada pour mener à bien une guerre sans répit : Plateformes et applications de télé-médecine, sponsoring, bénévolat, sont autant de formes d'engagement encouragées et appréciés par cette ruche citoyenne qui se définit comme un think-tank ouvert à toutes les compétences et les bonnes volontés.

En défilant les publications du groupe, nous avons retrouvé des solutions qui s'efforcent de soutenir la population active dans cette épreuve de confinement général, pour enterprendre et pour travailler à distance par exemple.

Nous avons particulièrement apprécié que le rappel des bonnes adresses pour s'informer, loin du chaos et des rumeurs sévissant sur nos fils d'actualités sur les réseaux sociaux. Nous profitons de cette note pour relayer à notre tour ces sources crédibles :

- COVID-19.tn
- L'Organisation mondiale de la Santé OMS - World Health Organisation - qui actualise aussi bien les statistiques que documentation autour de ce nouveau venu subtil.

Aux protagonistes de la ruche, nous souhaitons que du courage pour encadrer davantage d'initiatives profitant à différents secteurs et causes d'une Tunisie pétillante, révolutionnaire et renaissante! Bon vent!


Le Robot du Ministère de l'Intérieur séduit la presse allemande

Pendant que le monde entier s'engage dans une guerre sans merci contre le fléau du Covid-19,  la Tunisie déchaîne ses prouesses grâce à une jeunesse des plus révolutionnaires, vraisemblablement écoutée en ces temps d'union et de solidarité, et pour cause!

Le Ministère de l'Intérieur a vu ses rangs renforcés avec l'arrivée d'un agent-robot de surveillance, confectionné par la startup Enova Robotics et baptisé PGuard, dont la mission est de patrouiller les rues,les coins et les coins afin de dissuader les passants des balades non nécessaires en cette période de confinement général.

Ce nouveau venu a suscité l'émerveillement et l'amusement de nos compatriotes et de la presse étrangère et ce, en dépit de l'actualité morose incessante au gré des jours et des heures. La nouvelle a atterri au coeur de l'Allemagne même où le prestigieux journal RTL.de a relayé la trouvaille à ses lecteurs avides d'espoir et d'inspiration. Si vous souhaitez consulter le billet flatteur, rendez-vous sur cette adresse. Fièrement!


Evasion dans l'univers Mindful Tunisia

Nous reprenons notre envolée à travers cette contrée dont on ne se lasse jamais, chérie et promue par ses innombrables ambassadeurs sur la toile à l'image de Mindful Tunisia, un coin qui s'efforce de se distinguer dans une "concurrence" des plus admirales, pour les yeux de cette terre.

Forte d'une présence simultanée sur Instagram et sur Facebook, cette initiative promotionnelle ambitionne d'aller à la rencontre de l'internaute là où il est. Quand, de surcroît, on se rappelle de la complémentarité de ces deux réseaux sociaux épaulés par une plateforme publiciatire commune, nous ne pouvons imaginer la portée des futures campagnes signées Mindful Tunisia.

Ce dernier s'est déja doté d'un logo, comme pour se démarquer davantage au confins d'un paysage débordant de bonne volonté et d'originalité, faisant le bonheur d'une destination dont l'image reste au-deça de sa véritable valeur.

Mindful Tunisia promet dans son slogan de propulser le tourisme et la culture tunisiennes pour autant. En défilant les merveilleuses prises compilées par le compte Instagram à titre d'exemple, nous découvrons non seulement des contrées aussi saisissantes les uns que les autres, mais aussi quelques facettes de la joie de vivre à la tunisienne : du sourire, de la zénitude, des délices, de la vivacité et de la profondeur transpirées par les regards de nos femmes paysannes (exemple). Au final, ce coin s'apparente à un véritable album aux mille et une histoires.

Nous aimerions tant voir ce projet bienveillant prendre les allures d'un blog-photo sans fin, révélant au monde entier l'incroyable richesse soufflée par ce pays et ses gens. Mindful Tunisia a clairement fait preuve de volonté et de vision avec ses premiers pas, pourquoi pas investir davantage de plateformes dont notamment Pinterest particulièrement apprécié par les voyageurs du monde, et YouTube où nous souhaitons nous évader avec la future web TV promotionnelle Mindful Tunisia. Bon vent!


Nous avons testé pour vous la carte interactive Covid-19-tn

Tandis que la pandémie du Covid-19 (coronavirus) continue à faire des ravages et couler de l'encre, l'élan solidaire et enthousiaste prend une allure des plus admirables.

Aujourd'hui, nous vourions marquer un arrêt sur un outil citoyen présenté sous forme d'une web-app, tel un tableau de bord interactif disponible à deux clics..

En tapant covid-19-tn.web.app, vous vous retrouvez sur une carte sobre et élégante qui montre en un clin d'oeil la répartition des cas confirmés, suspects et nouveaux, moyennant trois couleurs. La cartographie est constamment mise à jour, au gré des heures, pour vous informer sur les tout derniers cas annoncés par ici et par là.

Mieux encore, si vous avez des doutes quant aux symptômes de cette maladie, vous pouvez envoyer une demande d'aide tout en autorisant l'outil à vous localiser, et faire le nécessaire pour vous éclairer.

Nous avons testé cete web app sur un navigateur mobile, l'interface est non moins fluide et intuitive, sachant que l'utilisation des tout petit écrans est devenue la règle d'après les statistiques des habitudes des internautes.

Aujourd'hui, Covid-19-tn.web.app est adopté par le Centre d'assistance médicale urgente SAMU, ce qui constitute l'une des agréables surprises enfantés par ces temps difficiles : le secteur public, longtemps submergé et dépassé, peut très bien s'appuyer sur la créativité et de l'expertise de notre jeunesse pétillante, qu'elle soit entrepreneuse ou associative.

Que souhaitons-nous de plus ? Pourquoi pas reproduire une telle solution dans l'avenir pour profiter à d'autres services et causes sur le long-terme, ainsi pour être dans la proactivité : le monitoring en temps réel des points noirs où la pollution sévit le plus, ou encore la veille de la circulation routière étranglée par endroits, une fois cette crise dépassée.

Au protagoniste de la web app, Taher Chourabi, nous souhaitons bon vent!



Nous avons dégusté pour vous Antika de Tunisie

Hier, nous avons découvert avec enchantement cet autre journal de référence honorant la terre et ses saveurs.. quid de ses passionnés travailleurs ?

Poursuivant notre balade à travers la toile tunisienne, nous avons fait la connaissance d'une enseigne savoureuse au nom d'Antika, épousant l'ère du temps avec une présence remarquable sur Facebook et Instagram, les réseaux sociaux des plus prisés ici et ailleurs!

Huiles essentielles, eaux florales, miel et savon noir sont autant de produits du terroir savemment cueillis et présentés par Antika qui se définit ainsi comme un concept store entièrement tourné vers nos femmes paysannes, artistes et artisanes (dont voici la contribution à son ménage en infographie), privilégiant les délices et les attentions à base de matières premières écologiques et bien de chez nous!

La noble mission poursuivie par Antika n'a pas manqué de déchaîner les passions des internautes qui s'abonnent par milliers aux coins Facebook et Instagram d'une marque qu'on veut voir fleurir davantage, pour se hisser en tant qu'ambassadeur du Grenier de Rome d'antan!

Que souhaitons-nous d'une pareille caverne aux mille et un plaisirs ? Toujours plus de visibilité des produits et surtout des histoires qui se cachent derrière ces mains laborieuses et pleines d'amour! Plus loin encore, nous aimerions voir Antika se doter de son propre site pour exposer son offre succulente sous forme de rubriques, moyennant des descriptifs finement ficeés de sorte à favroiser le référencement des produits du terroir tunisien, propices à attiser les convoitises des amoureux de la culture bio autour du monde! Certains d'entre-eux, rappelons-le, sont des férus du tourisme culinaire ou écologique.. autant en profiter!

Entre-temps, notre ambassadeur Antika continue à agrémenter ses publications avec des textes aussi instructifs que savoureux.. Bon vent!


Promenade entre les pages du journal Flehetna

Notre balade aux confins de la toile verte continue de plus belle, nous dévoilant par ici et par là des initiatives digitales au profil de l'agriculture tunisienne.

Tout au long des semaines dernières, nous avons lu pour vous quelques journaux en ligne dédiés à la terre et à ses pasisionnés. Aujourd'hui, nous nous retrouvons face à un espace d'information bien établi, baptisé Flehetna.com. A quel point ce portail se distingue-il des autres ?

Fort de partenariats multiples avec des institutions et des organisations aussi bien locales qu'internationales, couplées avec une équipe professionnelle spécialisée en études, consulting et communication agricole, Flehetna semble être bel et bien enraciné dans le paysage médiatique, centralisant moult services et informations techniques dont la crédibilité ne fait pas l'ombre de doute.

Au rendez-vous : des guides par filière, les cours des marchés des fruits, des légumes et des viandes diverses, un point statistique quotidien sur la situation des barrages partagée par l'ONAGRI (dont voici un schéma représentatif), et bien d'autres trouvailles aussi fraîches que succulantes qui nous plongent davantage dans cet univers qui regorge de délices et de.. potentiel!

Nous avons longuement parcouru ce vaste champs aux mille et une rubriques, rien n'est laissé au hasard. La veille juridique est aussi de mise! Agriculteurs, chasseurs et pêcheurs peuvent s'informer régulièrement sur les derniers arrêtés et décréts (en voici le coin) qui les concernent, au lieu de se predre entre les filets du Journal Officiel.

Que souhaitons-nous de plus d'un journal aussi complet et professionnel ? Au regard des services offerts, pourquoi pas prévoir des comptes d'utilisateurs qui sauront non seulement filtrer le contenu suivant leurs spécialités, soucis et préférences, mais aussi, intéragir les uns avec les autres pour échanger des semences (besoin clairement manifesté sur ce groupe au moins) ou encore avec l'équipe Flehetna qui pourra de ce faire convertir ses lecteurs en des clients potentiels..

Nous voyons dans ce portail une excellente vitrine de l'expertise de la société de conseil et d'accompagnement, forte d'une communauté mûrie de près de 50 mille abonnés sur Facebook jusqu'à l'heure d'écriture de ces lignes. Autant en profiter! Dans une ère dominée par les réseaux sociaux, nous aimerions tant voir Flehetna continuer à grandir et à fleurir pour devenir un véritabel réseau d'information spécialisé.

A ce projet prometteur, nous souhaitons une année encore plus prospère! Bon vent!


Visite dans la galerie digitale de Rym comics', caricaturiste

Vous souvenez-vouss de ce fameux graphique fait-main, alertant les Tunisiens sur le danger imminent posé par le Covid-19 alias CoronaVirus ?

Des milliers d'internautes l'ont partagé à souhait, fort heureuesement, pour resserer les rangs  à l'aube d'une guerre de longue haleine! Mais.. qui se cachait derrière une publication aussi virale que pédagogique ?

Nous avons fait la découverte d'un coin pas comme les autres, amusant et instuctif, relatant la vie quotidienne d'une médecin en herbe comme elle se présente.. Rym Comics'.

Pendant des mois et des années durant, notre artiste a tracé et déchaîné avec humour et sincérité des caricatures et des bandes dessinées où nombreux résidents et internes se reconnaissent..

Nous apprécions autant l'originalité de la page - dont voici l'adresse - que la fusion passionnelle et naturelle entre profession et art, et par là.. nous souhaitons vivement voir cet espace créatif se faire connaître davantage ici et ailleurs! Nous sommes persuadés que Rym Comics' saura agrémenter le quotidien quelque peu morose d'une communauté de milliers, dizaines de milliers de jeunes médecins faisant leurs premiers pas dans leur exercice.

Sur le fond, et au regard de la.. viralité assourdissante du graphique de sensibilisation simplifiée grâce auquel nous avons découvert la page, nous aimerions tant que notre artiste nous fasse part de temps à autres de telles touches qui réveillent la conscience des citoyens et les initie aux bonnes pratiques d'hygiène et de prévention, aussi bien à l'échelle individuelle que.. collective.

Plus loin encore, pourquoi pas pérenniser ces créations à travers un blog où elles gagneront en visibilité pour toujours ! Et.. pourrions-nous un jour voir telles bandes dessinées muter vers des micro animations (ne serait-ce que de quelques secondes) à relayer sur YouTube, le journal de Rym y prendra une toute autre dimension! Au final, nous voyons plein de potentiel dans ce projet d'artiste auquel nous souhaitons longue vie!


Vu sur Cha9a9a : Une action pour l'intégration des élèves mal-voyants

Quelques semaines auparavant, nous avons fait la connaissance de la première plateforme de financement participatif - crowdfunding - bien de chez nous : Cha9a9a, dont voici notre revue.

De passage à ce nouveau-né plein de vie et de bonne énergie, nous avons été épris par la diversité et la créativité des actions y relayées, à l'image de cet appel à dons visant à pourvoir un lycée secondaire, celui de Bir el Kassaa, en supports pédagogiques adaptés à nos bacheliers mal-voyants. Telle initiative est propice à soutenir les efforts d'un Etat ambitieux, hélas sans moyens ni volonté par moments.. Rappelons que la Constitution de 2014 a solonellement promul'intégration de nos concitoyens porteurs d'handicaps quelles qu'en soient les formes. Voici un schéma explicatif de l'article en question.

Nous laissons la parole au protagoniste de cette campagne, Mohamed Chaaben :

Imaginez qu’un institut comprenant plus que 120 élèves ne disposent d’aucun livre de lecture. Ouais ! Encore en Tunisie des élèves sont privés de leur droit de lecture et condamnés à mener des inégalités tout au long de leur vie.

Acharnons-nous alors afin que chaque élève non voyant jouisse de son droit de lecture et ait le parcours scolaire le plus normal possible. On vous demande l’engagement d’un amour concret envers ces élèves qui attendent une caresse et la moindre expression d’attention.

Nous comptons sur votre générosité pour subvenir à leurs besoins.
Soyez à nos côtés pour faire grimper le compteur !

Nous souhaitons vivement voir cette action de collecte remplir son objectif, voire même le dépasser! Plus loin encore, nous aimerions voir de plus en plus d'établissements scolaires bénéficier de cet élan solidaire qui inspire.


Nos produits alimentaires banals savourés par Emmy du Japon

Dans le cadre de notre voyage hebdomadaire à travers les médias du monde, qu'ils soient conventionnels ou.. alternatifs, nous avons réalisé l'attrait exercé par notre contrée dans toutes ses dimensions et saveurs.. Le Fricassé ou encore le Legmi de Gabes on fait la une de grands journaux étrangers en quête d'originalité. Vous en découvrir les mentions alléchantes sur les adresses ci-avant.

Or, auriez-vous imaginé que même les produits agro-alimentaires peuvent aussi bien passer au peigne fin des passionnés du monde ? C'est ce que nous venons de découvrir dans la vidéo suivante partagée par Emmy, YouTubeuse et dégustatrice suivie par 1.85 millions d'abonnés jusqu'à l'heure d'écriture de ces lignes.

Harissa, biscuits, bonbons du bon vieux temps, pâte de sésame, .. sont autant d'aliments testés et savourés par "Emmy Made in Japan" après avoir reçu un package de l'une de nos ambassadrices.. citoyennes.

Sachant le bon référencement et la viralité de pareilles vidéos, il importe de veiller à la qualité de notre production dans cette ère digitale où plus rien n'est banal. L'image de tout un pays peut être redorée ou ridiculisée moyennant ces petits détails. Cette histoire en rappelle bien d'autres : nos invités touristes ne sont pas non plus indifférents aux goûts de nos boissons et friandises au terme de leurs séjours.



Evasion à "Tozeur My Heaven", le coin ambassadeur de la vie au Djerid

La semaine dernière, nous avons redécouvert avec enchantement l'île de Djerba promue par un coin promotionnel sur Instagram. Poursuivant nos balades aux confins de ce havre d'inspiration, nous nous retrouvons aujourd'hui au coeur même du Djerid, univers à part entière suscitant l'admiration des Tunisiens avant même les voyageurs du monde.

Cette passion inconditionnelle revête de plusieurs formes, dont une initiative digital visant à faire connaître davantage Tozeur, principale agglomération de la région, à travers ses joyaux naturels et architecturaux, et ses gens également.

En défilant les clichés collectés et relayés à coeur joie par ce compte Instagram, nous nous rendons compte des mille et une expériences offertes aux portes du Sahara : délices du désert, promenades, maisons d'hôtes, activités sociales, sensations fortes, .. Chaque photographie relate toute une histoire et par dessus-tout, elle inspire la joie de vivre, de plus en plus chérie par un monde lassé de son quotidien mais également du manque d'originalité manifeste des destinations balnéaires.

Notre ambassadeur du jour, "Tozeur my Heaven" s'apparente à un véritable paradis où tous les goûts sont satisfaits, au gré de l'incroyable diversité des contributions de la communauté des photographes - amateurs pour la plupart - fédérés par ce compte.

Pourquoi pas reproduire cette expérience réussie sur YouTube ainsi pour donner naissance à la première Web TV communautaire et promotionnelle de la région! Plus loin encore, nous souhaitons voir émerger tout un portail qui invitera tout chacun à découvrir les surprises réservées par Tozeur, suivant ses propres préférences. En se dotant d'un site-web indépendant, Tozeur My Heaven pourra classer et mettre en avant son contenu de plus en plus abondant et diversifé.

Au(x) protagoniste(s) de ce projet, nous souhaitons Bon vent! 


Nous avons testé pour vous la Carte archéologique de Tunisie

La boîte à outils digitale du citoyen est constamment agrémentée par des initiatives aussi bien privées et associatives que publiques, à l'instar de cette carte interactive incroyablement dense et riche en informations.

Il s'agit là de l'ambitieux projet de recensement des quelques milliers de sites et de monuments historiques (infographie), conduit sous l'égide de notre Institut National du Patrimoine INP. Nous nous sommes offerts une balade à travers la carte archéologique de cette contrée plurielle, certaines appréciations méritent d'être relevées tandis que certains points d'amélioration valent le détour.

La cartographie a été soigneusement concotée avec l'outil phare Google Maps avant d'être intégrée dans le site de 'INP sur cette adresse. Nous aurions aimé voir ce visuel central occuper une plus large place, ainsi pour interpeller davantage l'attention et la curiosité des visiteurs. Jusqu'à l'heure d'écriture de ces lignes, la carte semble confinée, réduite dans une simple colonne. Il faudrait penser à cliquer sur un certain bouton en haut à droite pour se retrouver dans un autre coin qui donne à notre carte toute sa grandeur et majesté. Moyennant un clic sur un autre bouton à gauche, il est possible de filtrer les innombrables épingles or, cela n'a pas été pas évident, nous avons dû nous hasarder pour découvrir ces fonctionnalités nécessaires à la bonne compréhension de l'outil.

Avec ce menu dissimulé, il est possible de réduire le nombre des points en ne gardant que les monuments et/ou les sites. En revanche, nous n'avons pas saisi le sens de certains autres termes figurant sur cette liste de choix, nous citons : "monuments_ipamed", "Monuments_cnisamh". Il nous semble fort dommage, voire frustrant, de garder un jargon purement technique qui ne relève même pas du domaine de l'archéologie. Seuls les connaisseurs du mapping et du coding sauront décrypter telles expressions mystérieuses.

Après la résolution de ce souci, nous nous permettons de formuler un certain souhait, celui d'affiner davantage ces filtres sites et les monuments dont regorge les coins et les recoins de la Tunisie, et ils sont si nombreux! A titre d'exemple, nous aimerions voir sans encombre et en un seul coup d'oeil toutes les citernes antiques, ou encore les amphithéâtres seuls.  Les protagonistes de cette carte ont clairement fait un travail colossal de collecte et de transofmation de données sans épargner ces détails (affichés quand vous cliquez sur tel ou tel point de la carte), alors.. autant en profiter!

Que pourrions-nous souhaiter de plus d'une initiative aussi louable ? Si nous nous plaçons à la place d'un citoyen qui ne reconnaît pas forcément l'emplacement de sa localité sur la carte, il nous serait difficile de retrouver les sites archéologiques les plus proches. Dès lors, pourquoi pas permettre aux utilisateurs curieux de placer leurs propres mots, cherchant leurs délégations, ou bien les sélectionner dans une liste prédéfinie qui filtre les 24 régions (infographie) de cette terre plusieurs fois millénaire.


  

Evasion dans la caverne de Roum'art

A vrai dire, cette toile pétillante n'en finit pas de révéler ses secrets et joyaux faits-mains témoignant de la créativité ainsi que de la fibre entrepreneuriale de nos artisanes.

Au menu du jour, nous savourons ce coin enchanteur au nom de Roum'Art, nous offrant une immersion dans l'univers des faux-bijoux, reconciliés avec notre patrimoine plusieurs fois millénaire et avec Dame Nature dont certains éléments (en voici un exemple) ont été ingénieusement transformés en des créations pour le moins qu'on puisse dire, inégalées.

Les réactions ne se sont pas fait attendre sur Facebook comme sur Instagram, au regard des appréciations partagées en commentaires et notamment les questions sur les prix, voire même des commandes personnalisées, de quoi inspirer notre artiste à développer davanatage sa petite entreprise que nous saluons.

Avec si peu de moyens, et beaucoup d'amour, Roum'Art promet d'évoluer vers une enseigne qui déchaîne les passions en Tunisie et ailleurs, quand on sait que tels accessoires figurent parmi les articles les plus chéris sur la toile d'après les tendances de Google pour cette année.

Notre jeune Roum'Art souhaiterait se donner corps et âme à ses recherches et créations, au lieu d'éparpiller son temps et énergie dans les efforts techniques (pour se doter de sa propre boutique en ligne) et commerciaux (marketing en ligne, référencement). Or, ces efforts sont nécessaires à tout projet pour grandir et faire plaisir.. Que faire ?

Nous nous ne lasserons jamais de rappeler que certaines plateformes bien de chez nous ont vu le jour exclusivement pour appuyer nos artisans, en exposants leurs créations à des visiteurs du monde entier, autant en profiter! Nous citons Artisanature et l'Espace de l'Artisanat dont vous pouvez consulter nos revues sur les adresses ci-avant.

Entre-temps, Roum'Art pourraît adopter quelques simples rituels de nature à accroître la visibilité de son offre sur Instagram : Pourquoi pas accompagner les publications par des mots et des expressions-clé activement recherchés par les férues des faux-bijoux ? Les hashtags, comme on les appelle, sont parmi les atouts redoutables de ce réseau social, véritable havre de beauté.

De plus, il nous semble opprtun de souligner l'apport de taille de Pinterest (dont voici le mode d'emploi), cet autre coin d'inspiration qui pourraît constituer un réservoir de trafic de qualité pour la future boutique en ligne de notre enseigne en herbe, Roum'Art, à laquelle nous souhaitons bon vent!


Nous avons feuilleté pour vous le web magazine ArTounsi

Nous l'avons bien dit avant, la toile tunisienne ne cesse de s'élargir et de s'embellir au gré des innombrables initiatives médiatiques qui y voient le jour, à l'image d'ArTounsi, nouveau né de la scène culturelle pétillante qui ambitionne de devenir la première référence en la matière. Qu'en est-il en réalité ?

Ainsi, nous nous sommes offerts une visite aux confins de ce jeune web-magazine, et quel ne fut pas notre émerveillement quand nous avons réalisé l'abondance de l'actualité gracieusement compilée et offerte, s'alignant avec l'effervescence de la vie artistique et culturelle qui rythme notre quotidien.. 

Outre l'actualité passée au peigne fin, ArTounsi semble vouloir relayer un contenu intemporel, invitant ses lecteurs à découvrir et à redécouvrir l'incroyable histoire de l'Art Tunisien, à l'instar de ce billet succulent sur la genèse de la chanson tunisienne, article originellement partagé par l'encyclopédie ouverte de Beit Al Hikma dont voici notre revue.

Nous souhaitons voir bien plus de réflexions de ce genre, pour que notre nouveau-né puisse se démarquer davantage d'une concurrence des plus admirables. Pourquoi ne pas créer ce contenu d'information en donnant la parole aux vétérans et aux pionniers de l'art tunisien populaire, contenporain, alternatif, etc.

Mieux encore, nous voudrions voir la rubrique Vidéothèque évoluer et s'envoler vers une web TV culturelle sur YouTube où ArTounsi se fait attendre par les passionnés de nos arts, Tunisiens, voisins et curieux du monde entier! Tel espace pourra accueillir les entretiens et les reportages exclusivement concotés par le magazine, sans oublier les talents en herbe qui sont également propulsés comme en témoigne cette autre rubrique du journal.

Toujours sur le plan communication, notre média du jour a eu l'habilité de s'inviter sur Twitter (souvent ignoré par nos journaux) qui a le mérite d'être la source d'information instantanée des journalistes et du commun des internautes du monde arabe, et plus!

Jusqu'à l'heure d'écriture de ces lignes, ArTounsi est suivi par près de 23 mille abonnés sur Facebook. Nous souhaitons voir ce succès se reproduire sur YouTube mais également Instagram où l'actualité des artistes est particulièrement convoitée. Que du potentiel!

Au(x) protagoniste(s) de ce projet prometteur, nous souhaitons bon vent!


Le réchauffement climatique en une image

Dans deux jours, la Terre célèberera sa journée commémorative, dans l'espoir de rappeler à ses habitants les soucis et les menaces auxquelles elle/ils/nous ferons face!

Les signes de détresse se sont multipliés ces derniers temps, images à l'appui, à l'instar de cette tristement virale séquence filmée en direct de Perito Moreno de l'Argentine, mettant en évidence la fonte instoppable des glaciers, et c'est loin d'être un phénomène saisonnier!

Nous nous proposons d'y... "surfer", à la quête d'une quelconque campagne pour alerter des répercussions d'un tel changement. Fort heureusement, les activistes et les artistes du monde ne manquent guère d'idées, comme on peut le voir sur cette affiche à la fois minimaliste et lourde de sens.. Sans en dire plus, nous vous invitons à vous imprégner de ce visuel qui parle..



On s'est déplacé pour vous : Le carnet d'adresses communautaire

Nous continuons notre échappée de plus belle, à travers les innombrables coins de la toile consacrées à cette contrée que nous chérissons tous, chacun à sa manière, comme en témoigne cette communauté de partage d'avis et d'expérience : On s'est déplacé pour vous.

Large d'au moins 21 mille fidèles jusqu'à l'heure d'écriture de ces lignes, le groupe Facebook défile mille et une recommandations de bons plans à travers un pays des plus variés et savoureux, lequel nous ne cessons jamais de découvrir et redécouvrir..

Voici un espace d'échange concoté par et pour les passionnés des randonnés et des évasions, entre les bras de Dame Nature ou aux confins des maisons d'hôtes et des gîtes ruraux, de quoi déculper notre envie de nous immerser par ici ou par là.

Un souhait toutefois : Pourquoi pas permettre à ce groupe d'évoluer vers un annuaire participatif à part entière ? D'une part, tel portail mettra en valeur les merveilles dénichées par la communauté, malheureusement réléguées aux oubliettes à cause de l'architecture même des groupes Facebook (lequel impose ses règles de fonctionnement et les changements y relatifs). Ainsi, les bons plans seraient repertoriés par thème, par région ou encore par préférence (sortie entre amis, en couple, en famille, ..). Mieux encore, ces recommandations auront le mérite d'être référencés sur les moteurs de recherche et par conséquent, On s'est déplacé pour vous s'établira en tant que carnet de bonnes adresses de référence.

Cerise sur le gâteau, les partenaires commerciaux tels que les restaurants, les cafés, et les centres de loisisrs divers, auront droit à un support où il peuvent présenter leurs services d'une manière naturelle et appropriée, tout en permettant à ce projet d'accéder à des opportunités de monétisation et d'évolution continue.. d'autant plus que nombreuses publications font la promotion spontanée et.. si chère de tels endroits.

Nous sommes persuadés du potentiel inestimable confiné par cette communauté engagée qui continue à grandir jour après jour..

Aux protagoniste(s) et administrateurs de cette initiative : Nesrine Dkhil, Mohamed Ali Jawani, Afef Zahrouni, Brahim Chalghoumi et Amal Rezgui, nous souhaitons bon vent!


Guide du Voyageur en Tunisie par Haley Dasovich

Vous souvenez-vous l'an dernier quand l'une de nos invitées - Haley Dasovish - a partagé avec joie et grâce son impression au bout de son voyage parmi nous, recommandant haut et fort la destination Tunisie à ses quelques centaines de milliers d'abonnés (en voici notre billet).

L'histoire d'amour entre Haley et notre pays semble bien plus foudrayante et.. intemporelle, et pour cause! Nous avons déniché pour vous une autre vidéo de la même solo-wanderer, au beau milieu de l'été dernier, retraçant son séjour dans ses moindres détails, et offrant de la sorte un guide de voyage complet pour savourer la Tunisie, ainsi pour reprendre ses mots.

Tout au long des 25 minutes de ladite séquence, les 900+ mille d'abonnés (partagés entre les 4 réseaux sociaux investis par notre passionnée) découvrent un programme de 8 jours des plus agrémentés, allant de Tunis et ses environs au Djerid, en passant par les villages berbères de Takrouna et Matmata, tout en marquant un arrêt à Djerba, cette île de toutes les convoitises..

La vidéo (de 25 minutes) que vous pouvez découvrir sur cette adresse nous a enchanté fond et forme! Au rendez-vous, des prises en drone de ce Tunis comme on ne l'a jamais vu.. tel un cadeau promotionnel, spontané, débordant de passion et de reconnaissance pour une contrée qui mérite tellement mieux de ses propres responsables et politiques.

Pendant ce temps, Haley prévient sans détour que la Tunisie est méconnue et son image est au-deça de sa propre valeur. A bon entendeur!



Djerba : une galerie à ciel ouverte

Poursuivant nos vadrouilles sur la toile, nous nous sommes retrouvés aux confins de Djerba même, superbement présenté à travers ce coin ambassadeur d'Instagram, "i Gallery".

L'intitulé est loin d'être un fruit du hasard, et pour cause! En défilant les publications du compte, nous avons comme l'impression de nous balader dans une galerie à ciel ouverte, meublée par les innombrables peintures du style "street art", concoctées quelques années auparavant par le collectif d'artistes du monde "Djerba Hood".

Une fois atteris dans ce coin tout en couleurs, difficile de s'en sortir! Chaque ruelle raconte une histoire, ou intrigue simplement de par l'imagination sans bords des créatifs qui ont donné une autre vie aux murs immaculés de cette contrée magique, figurant parmi les trois meilleurs destinations de loisirs (source et infographie) et en passe d'être classée dans la liste patrimoniale de l'UNESCO.

Nous sommes épris par les prises de cette gallerie sans début ni fin, et nous en apprécions les efforts en termes de marketing : Les expressions-clé (hashtags) accompagnant les photographies (à l'image de celle-ci) sont soigneusement choisies de sorte à accroître leur visibilité dans un réseau des plus pétillants, particulièrement prisé par les voyageurs et les artistes tous azimuts, en quête d'inspiration et d'originalité.

Par là, nous aimerions voir ce compte distingué se doter de son propre blog photo, ainsi pour référencer encore mieux la richesse immatérielle, convoitée et universelle dont regorge Djerba.. A Imen, protagoniste de cette initiative, nous souhaitons bon vent!


9arini : la place du marché des cours particiliers

Décidemment, il y a toujours du nouveau dans la boîte à outils de l'élève et de l'étudiant, et le mérite revient à la créativité et à la fibre entrepreneuse de notre jeunesse.

Cette semaine, nous avons choisi de mettre le cap sur 9arini, une plateforme de mise en relation, unique de son genre, faisant le bonheur de ceux qui souhaitent consolider leurs acquis ou encore développer leurs talents, et toute une communauté ouverte de compétences dans moult domaines, et comme elles sont nombreuses!

Des sciences humaines ou exactes, les langues ou encore les arts sont autant d'univers investis par cet havre d'apprentissage, de perfectionnement et d'initiative privée aussi. Au delà de son ergonomie ludique et agréable, nous avons apprécié la mission même de ce projet, rappelant à tout chacun de nous à quel point nos compétences et expériences peuvent être utiles à quelqu'un d'autre.

Dans le passé, nous avons découvert des solutions made in Tunisia permettant à nos créatifs et professionnels indépendants de vendre leurs services, à l'instar de Snipy ou Freelance Tunisie or, il nous semble que 9arini s'adresse à un Talent Pool bien plus large, sans bords, invitant chacun à "transformer" ses connaissances en des cours ou de l'assistance moyennant cette plateforme qui innove et qui inspire l'espoir dans un pays frappé par le chômage et l'inadéquation entre l'offre universitaire et la demande du marché.. Autant en profiter!

Nous nous sommes offerts une vadrouille à travers les pages du site, où nous avons pu aisément découvrir et filtrer les multiples annonces par objectif (soutien scolaire ou formation & loisir), par niveau et par région. Le moteur de recherche intuitif va jusqu'à distinguer entre cours individuels et en groupe, à domicile ou chez l'instructeur, suivant le budget établi par le demandeur.

Poursuivant notre visite, nous avons découvert cette page qui partage en toute transparente les règles de fonctionnement de 9arini, éditée par une startup qui promet et que nous souhaitons voir s'envoler loin, très loin, sachant que le concept arboré connaît un essor spectatulaire dans le monde, révolutionannt toute une économie digitale..

Enfin, sur le plan communication, nous aimerions voir 9arini introduit et inité davantage à travers sa page, rappelant tous les jours à nos internautes - pris entre les filets d'un Facebook débordant de futilités et de négativité - leur juste valeur et les opportunités qui leur sont offertes, en tant que diplômés et/ou expérimentés dans leurs domaines d'expertise respectifs..

Egalement, pourquoi pas inciter les compétences à partager des vidéos pour présenter leurs services et exhorter les demandeurs les plus hésitants à y faire appel, tout en renforçant la présence active de la plateforme sur Facebook, sans oublier Instagram et YouTube, coins d'inspiration pour des millions d'internautes..

Nous sommes confiants dans la créativité et l'endurance des protagonistes du projet, auxquels nous souhaitons bon vent!


Au pays d'Elyssa Artisanat

Poursuivant notre voyage à travers les mille et un univers du fait-main tunisien, nous nous invitons aujourd'hui au pays d'Elyssa Artisanat, une enseigne qui nous a interpellé à bien des égards.

Outre l'extraordinaire diversité de ses joyaux soigneusement collectés et exposés, nous avons apprécié le dynamisme du concept store aussi bien sur Facebook que sur Instagram, havre d'inspiration sans frontières.. nous vous imaginer la portée de nos produits artisanaux autour du monde grâce à telles publications ponctuées d'expressions-clé (hashtags) activement cherchés, tous les jours!

Et par là, pourquoi pas s'investir également sur Pinterest, cet autre coin particulièrement prisé par les passionnés des petites délicatesses agrémentant notre quotidien! Plus qu'un réseau social, Pinterest se distingue par son moteur de recherche visuel fort de par sa dimension communautaire, et considéré comme une source redoutable de trafic de qualité aux médias et marques y présentes..

Plus loin encore, nous souhaitons que Elyssa se dote de son propre.. territoire sur la toile, en lançant une boutique en ligne qui reflète les richesses dévoilées par cette caverne au gré des jours! Au final, nous voulons voir Elyssa aller à la conquête du monde, de quoi faire le bonheur de milliers, ou centaines de milliers (en voici la source en infographie) de nos artistes artisans qui souhaitent focaliser leur temps et énergie à leurs passions créatives plutôt qu'à l'art du marketing parfaitement maîtrisé par notre nouvelle entrepreneuse.. Bon vent!


BoxTek : une revue en herbe des équipements de pointe

Souvent dans le cadre de cette rubrique consacrés aux médias alternatifs, nous avons fait la connaissance d'initiatives nées sur les réseaux sociaux, témoignant d'une volonté et d'une capacité d'aller plus loin, vers un média bien établi.

C'est ce que nous croyons en feuilletant les pages de ce nouveau-né baptisé BoxTek, exclusivement consacré à l'actualité du monde incroyablement changeant des nouvelles technologies, les équipements informatiques et électroniques en particulier.

Qu'avons-nous apprécié au juste, sachant que des pages pareilles se font nombreuses sur la toile ?

D'abord, BoxTek est résolument décidé à se démarqué de par son logo et son nom aussi évocateur que facile à retenir. Le public-cible peut deviner l'objet de cet espace qui leur est gracieusement offert. En scrutant ladite page sur Facebook, nous avons observé une rigueur exemplaire : Toutes les publications rodent autour des univers du hardware, comme le promet BoxTek. Le(s) administrateur(s) de la page respecte(nt) bien la "ligne éditoriale" établie, ce qui nous incite à croire qu'un futur blog voire même portail du même nom fera preuve de professionnalisme.

Conscient que Facebook est loin d'être le coin de référence en matière de contenu-vidéo, le protagoniste de cette aventure, Hamza Ayari, a lancé une chaîne sur YouTube afin de partager ses propres démonstrations de quelques  joyaux technologiques. Que souhaitons-nous de plus ?

De le persévérance! Nous recommandons vivement l'intensification de la cadence des publications par ici et par là, défilant tests, recommandations, conseils, voire même des comparatifs pour aider les passionnés de la Hi-Tech à prendre des décisions d'achat.. et par là, BoxTek pourra s'imposer en tant qu'autorité redoutable, parlant le langage des Tunisiens.

L'évolution de ce projet vers un journal de niche fort de sa communauté pour ouvrir la porte à mille et une opportunités de sponsoring : Les annonceurs évoluant dans le secteur B2C de l'informatique et de l'électronique auront le droit à une promotion enrichie et surtout.. naturelle, valant beaucoup plus que les simples bannières et affiches sans âme.

Cela va sans rappeler le potentiel de monétisation offert par YouTube voire même Facebook qui a déja commencé à "partager" ses gains publicitaires avec les créateurs du contenu.

L'envolée commerciale de BoxTek est sans frontières.. nous lui souhaitons tout le courage du monde.. Bon vent!



Campagne Choc qui donne un autre sens aux cigratettes

Le tabagisme continue à faire des ravages partout dans le monde, raflant des vies, déchiquetant des familles mais aussi.. inspirant les créatifs qui ne manquent jamais d'idées pour contrecarrer ce fléau des temps modernes.

Nous en avons vu des campagnes visuelles de toutes les couleurs, aussi troublantes les unes que les autres.. et la sélection du jour se démarque de par son minimalisme et message on ne peut plus évocateur.

Commanditée par l'ONG britannique "Roy Castle Lung Cancer Foundation" et exécutée par l'agence créative "CHI - Partners" (rebaptisée  The - Partnership London) du même pays, l'affiche virale va droit au but, habillant un lit de mort aux couleurs d'une cigarettes, simplisme quand tu nous tiens!

Telle association subtile fait son chemin dans l'inconscient du public cible, dégoûté bon gré mal gré de cette mauvaise compagnie.. Bonne inspiration et surtout.. à votre Santé!


La toile clame l'Education Environnementale Haut et Fort

L'action de la semaine éblouit de par sa verdure, fraîcheur et originalité. Poursuivant notre traversée à travers cette toile qui nous a surpris à maintes reprises, nous avons découvert une pétition des mieux développées.

Concotée par le jeune collectif vert Youth For Climate YFC (branche tunisienne), elle se présente sous forme d'une lettre ouverte au ministre de l'éducation, décidée à s'attaquer aux racines mêmes du problème environnemental : l'insouciance dûe à une dévalorisation incensée de la nature et de l'espace commun, et c'est la faute à l'école qui réduit son rôle au seul enseignement de connaissances, faisant peu (ou pas) d'efforts pour cultiver les générations futures, et ainsi remplir pleinement son rôle d'.. éducation, élémentaire diriez-vous!

La pétition ambitionne de collecter 500 signatures or, nous sommes persuadés que le nombre des adhérents peut attendre des (centaines) de milliers, d'autant plus que le Tunisien a ressenti les répercussions de la maltraitance de dame nature : terre, mer et air. Les besoins fondamentaux mêmes sont désormais menacés, au vu de l'air polluée, des nappes souterraines empoisonnées, des plages et des domaines sinistrés, .. nous souhaitons voir une telle pétition se pérenniser, se doter de son propre site de campagne.. continue, provocatrice, diffuse et perséverante, parce que le chemin à faire est encore long.. comme en témoignent ces maigres chiffres sur le reboisement (infographie) ou encore cette cartographie de la pollution atmosphérique à travers le pays. Des pays réputés pour être "verts" connaissent leur propre lot de soucis renouvelés et mutés au gré de l'évolution industrielle.. c'est pour dire que rien n'est acquis...

Cette action en rappelle une autre, celle du nettoyage bimestriel des plages, sur l'initiative de Tunisie Recyclage (en voici notre revue). Bon Courage!



Lonely Planet publie son guide shopping de Tunis

De toute vraisemblance, Tunis est en passe de devenir une ville qui attise toutes les convoitises dans les quatre coins de la planète, pour retrouver sa place en tant que ville millénaire et héritière d'une cité qui a tant fait parlé d'elle..

En-voici encore une mention ravissante sur Lonely Planet, la référence des voyageurs du monde, et qui n'en est pas à son premier coup de.. pouce spontané!

Cette attention vient après le carnet de voyage publié quelques mois auparavant (en voici notre résumé) ou encore ce billet promotionnel partagé avec grâce par le même guide à la veille de la saison estivale 2019. Et cette fois-ci, c'est l'artisanat tunisien ravivé qui est à l'honneur, à travers cette balade entre quelques enseignes dénichées par Lonely Planet pour ses quelques 11 millions d'abonnés à l'affût des recommandations..

Sur ce, nous partons avec un sentiment mitigé de fierté et de frustration quand nous nous rappelons que nos aéroports manquent de brochures thématiques présentant les mille et une facettes de notre destination, au-delà des stations balnéaires et des sites historiques connus. Puissent nos visiteurs et invités prendre connaissance de nos trésors confinés entre les ruelles de nos médinas, à Tunis et ailleurs!



Tunisia Next Destination : un carnet de voyage sans fin..

A la poursuite de notre belle échappée autour de la Tunisie, à travers cette toile pétillante d'initiatives, nous nous sommes retrouvés au pieds d'un compte pas comme les autres, au nom intrigant de "Tunisia next destinations".

L'intitulé est tellement juste, rappelant la variété sans bords de ce qu'offre cette destination qui mérite tellement mieux : Nature aux paysages et aux univers contrastés, architecture aux multiples facettes, et par dessus-tout, des expériences immersives de zénitude et de détente illustrées à merveilles par ces clichés à couper le souffle, défilant sur le coin Instagram du jour.

Nous souhaitons vivement voir ce compte ambassadeur se distinguer davantage, moyennant un blog de voyage qui offre à ses visiteurs.. et visiteurs potentiels de notre belle contrée des propositions d'itinéraires sur la base de leurs attentes et préférences. Techniquement, nous aimerions voir un journal photo dont le contenu peut être filtré par quiconque au gré de ses goûts, ainsi pour donner à ce projet digital tout son sens.. Au(x) protagoniste(s) de Tunisia Next Destinations, Bravo et bon vent!



DisrupTunisia : Annuaire de référence des startuppers tunisien(ne)s

Plus tôt cette semaine, nous avons découvert avec enchantement Tunisie Entreprenendre, média en herbe tourné vers les entrepreneurs et les starups, centralisant une actualité aussi riche qu'intense, témoignant de l'effervescence de la ruche entrepreneuriale de cette Tunisie pétillante.

Poursuivant nos vadrouilles sur la toile, nous souhaitons nous attarder sur DisrupTunisia, une plateforme complémentaire qui vient agrémenter la boîte à outils de nos entrepreneurs et de nos startups en particulier. De quelle manière ?

Outre son fil d'actualité finement sélectionnée, ce hub digital se distingue de par une ergonomie élégante et changeante au fil des rubriques. Au cours de notre navigation, nous avons eu l'impression de découvrir des univers aussi différents que ludiques, nous invitant à prolonger nos balades et à découvrir l'incroyable dynamique privée dans toutes ses dimensions et à travers les coins et les recoins du pays.

Ainsi, si vous cherchez un coworking space aux alentours, rendez-vous sur cette liste large d'au moins 66 espaces jusqu'à l'heure d'écriture de ces lignes, que vous pouvez filtrer par ville moyennant un clic, et une seconde de votre temps.

Nous avons également apprécié cette rapidité dans le grand annuaire du site, où vous pouvez faire la découverte de nos startups évoluant dans moult secteurs d'activités, et dans les 24 régions du pays. Mieux encore, vous pouvez vous immerser dans cette cartographie de ces jeunes entreprises à fort potentiel de développement,

Attention toutefois, le constat est amer : le Grand-Tunis continue à s'accaparer de la quasi totalité de l'activité économique, bien que les startups nécessitent nettement moins de fonds que les industries classiques. Cette disparité régionale perpétuée décennie après l'autre laisse deviner le degré de la centralisation et de la rigité de l'administration, malgré tous les efforts législatifs et reglémentaires déployés, dont notamment la Startup Act.

Par ailleurs, les retombées de cette loi sont exclusivement publiées par DisrupTunisia dans ce coin d'information, chiffres et graphiques à l'appui.

Au final, nous sommes épris par la qualité de cette plateforme fond et forme. Qu'espérons-nous de plus ? Au vu de la page Facebook qui relaye les différenets nouvelles émanant de ce monde entrepreneurial en ébullition, nous souhaitons également voir des publications dédiées aux porteurs d'idées qui hésitent encore, ou qui sont perdus entre les filets des textes juridiques, ne sachant pas trop sur les particularités et les avantages offerts par la Startup Act.

Pourquoi pas prévoir des infographies et/ou des vidéos didactiques pour une vulgarisation continue de telles informations méconnues ou mal-connues!

DisrupTunisia s'est invité sur LinkedIn même, le geste est plus que louable. Nous nous attendons tout de même à ce que cette page mette en avant la dimension communautaire du projet, profitant de la présence active de nos jeunes entrepreneurs et startuppers sur ce réseau social de référence.

Toujours parlant de communication, nous rêvons de voir nos fils sur YouTube agrémentés par des interviews soufflant de l'inspiration, accordés aux dizaines de startups bien de chez nous, et signées DisrupTunisia qui ambitionne d'être le le porte parole de l'innovation à la tunisienne, pour reprendre les mots des protagonistes de cette base de données soignée et qualifiée. Bravo et bon vent!



Souk Tunis : Quand le produit artisanal s'invite au-delà de toute frontière

Au fil de nos passages dans les galeries du net, nous avons réalisé l'extraordinaire relance de l'artisanat tunisien, grâce à ses jeunes notamment, alliant créativité et magie de cette toile aux multiples opportunités.

Hélas, ces aventures se heurtent souvent à des difficultés de promotion et de commercialisation nécessitant aussi bien de fonds que de temps si précieux à nos artistes artisans qui souhaitent s'adonner corps et âme à leurs créations.

Conscients de ce maillon manquant, certaines initiatives non moins enchanteuses ont vu le jour, proposant leur expertise en marketing moyennant des plateformes-vitrines à l'image d'Artisanature ou encore l'Espace de l'Artisanat dont vous pouvez consulter nos revues sur les liens ci-avant.

Aujourd'hui, nous nous offrons une balade à Souk Tunis, une autre solution bienveillante à l'attention des enseignes du fait-main de la Tunisie, qui souhaitent en devenir des ambassadeurs.. dans le monde entier. Aussitôt atteri sur le site, le visiteur fait la découverte des articles mis en avant dans moult niches, aussi différentes et savoureuses que la bijouterie et les délices de cette contrée.. Souk Tunis se présente ainsi sous forme d'une véritable boutique en ligne, sauf que l'offre est incroyablement diverse et.. authentique.

Nous avons voulu en savoir plus. Le menu est des plus simples, distinguant deux grandes familles de produits : artisanaux et culinaires. chacune déclinée à son tour en deux groupes, pour consommateurs et pour entreprises.. tenez-vous bien, du monde entier, sachant que les prix sont affichés en dollars américains.

Jusqu'à l'heure d'écriture de ces lignes, les enseignes inscrites sont au nombre de 55, soigneusement exposés dans cet annuaire où vous pouvez filtrer les commerces par catégorie et par proximité géographique. Nous aurions toutefois eu un souci en essayant de rentrer une adresse. Par dessus-tout, nous souhaitons voir cette galerie s'élargir davantage aux quelques centaines ou milliers d'entreprises artisanales employant près de... 350 mille Tunisiens selon les estimations de l'ONAT (infographie).

Le prcessus d'adhésion à Souk Tunis est sans encombre comme en témoigne ce formulaire. Quid de la suite ? Nous reviendrons sur le modèle économique adopté par ce projet, dans le cadre d'une interview accordée à ses protagonistes, la chambre tuniso-américaine de commerce AmCham. Nous sommes bien curieux de découvrir également les retombées de cette solution qu'il importe de généraliser.

Enfin, sur le plan communication, nous avons apprécié la présence active de Souk Tunis sur Instagram où les joyaux des mains et des terroirs sont mis en valeur à travers des photographies pour le moins qu'on puisse dire, alléchantes. Puissent ces publications soient bien plus fréquentes pour inspirer et pour attirer une clientèle.. sans frontières!

Par la même, nous aimerions voir Souk Tunis s'investir sur YouTube pour partager, à coup de reportages et d'entretiens, les histoires et les parcours cachés derrières les trésors de Tunisie. Dans cette nouvelle ère, le monde est de plus en plus reconcilié avec sa dimension humaine et plurielle, autant en profiter!



Envolée avec Tunisie Entreprendre, le journal des startuppers

Nous retrouvons avec curiosité notre kiosque du net, à la découverte des nouveaux-né de la scène médiatique et digitale de Tunisie.

Un web-magazine a interpellé toute notre attention de par son ergonomie et son identité démarquée.. Tunisie Entreprendre. Nous l'avons feuilleté pour vous.

La navigation fut parmi les plus agréables, facilitée par un menu enrichi et bien présenté, axée autour de l'actualité des sociétés innovantes et à fort potentiel de croissance - startups - et de l'économie, ponctuée de Success Stories soigneusement choisies, pour que le visiteur parte avec plein d'inspiration et de détermination pour la suite de son aventure entrepreneuriale. Nous félicitons le(s) protagoniste(s) de ce projet pour ce joyau que nous apprécions fond et forme.

Nous nous permettons toutefois d'émettre quelques suggestions pour perfectionner davantage ce journal de référence, comme il y en a rarement. Outre son contenu informatif, le site offre à ses abonnés un coin de bonnes adresses d'incubateurs, d'espace de coworking, etc. Nous souhaitons voir ces annuaires se présenter sous forme d'une carte, pour rapprocher encore plus ces différents acteurs à tout chacun, là où il/elle est, d'autant plus que notre écosystème entrepreneurial connaît une véritabe ébullition depuis quelques années.

Ou encore, pourquoi assigner à ces fiches d'incubateurs, investisseurs, etc. des libellés indiquant les régions et les secteurs où ils opèrent, ainsi que les niches (s'il y en a) investies, sachant que certains coworking spaces ont développé une vocation, au service de tel ou tel secteur d'activité.

Sur le plan communication, Tunisie Enteprendre s'est investi sur Instagram et Youtube également, outre Facebook où la page du webmagazine a pu fédérer 13 mille abonnés jusqu'à l'heure d'écriture de ces lignes. Nous avons particulièrement apprécié comment le journal s'adapte à chacun de ces canaux de communication. Sur Instagram à titre d'exemple, havre d'inspiration pour des millions d'internautes, Tunisie Entreprendre a pensé à partager des citations qui ont de quoi inspirer et soutenir les porteurs d'idées et de projets.

Nous sommes certains que ce média en herbe a encore beaucoup à offrir à cette frange de plus en plus large est varié d'aventurier(e)s tunisien(ne)s qui ont cru en leur potentiel et à leurs rêves. A eux, et à ce projet médiatique fédérateur, nous souhaitons bon vent!


Lutte anti-tabac : Encore une campagne créative qui pousse plus loin

Comme toutes les semaines, nous renouons avec notre pause recréative à la quête de campagnes et de créations digitales diverses qui inspirent..

La lutte contre le tabac a souvent titillé la créativité des artistes du monde, qui ont déchaîné des affiches valant mieux que mille mots, rappelant les méfaits du tabac d'une manière aussi subtile que troublante. Vous pouvez en (re)découvrir quelques unes, faisant un clin d'oeil à la santé dentaire, à la dépendance ou encore à l'espérance de vie.. raccourcie.

Aujourd'hui, nous passons en revue une campagne qui pousse un peu plus loin, en faisant d'une pierre deux coups. Commanditée par l'ONG australienne "Fire Protection Association FPA" et concoctée par le créatif Julian Watt (du Royaume-Uni), l'affiche ci-dessous fait comme un zoom, un voyage à travers les résidus d'une cigarette, révélant les innombrables conséquences désastreuses qui en découlent.. et nous sommes loins de l'exagération!

Vous souvenez-vous de cette autre campagne virale initiée l'été dernier, exhortant les fumeurs à réfléchir deux fois avant de jeter leurs mégots, au vu des incendies de forêts et de champs nourrissant des milliers de familles et des nations entières..