Et si nous étions dépourvus de nos smartphones et tablettes ?

Combien de fois le géni créatif peut être admirablement au service de causes justes.. Nous en avons vu des exemples aussi innovants qu'impactants, sur l'inégalité - tenace - des salaires entre femmes et hommes, sur les méfaits du tabagisme, etc.

Aujourd'hui, nous braquons les lumières sur cette addiction des temps modernes touchant à toutes les populations, tous âges confondus : les tout petits écrans.

Depuis que le smartphone ait devenu à la portée de larges franges de consommateurs, bien de choses ont changé dans notre quotidien. Quiconque des entrepreneurs du digital peut vous confirmer ceci : la quasi majorité des visiteurs et des utilisateurs de leurs sites-web se connectent à partir de leurs mobiles, comprenez par là, n'importe quand et en tout lieu. Cela va sans parler de la popularité de certaines applications mobiles et notamment les jeux.

Cette spirale addictive a eu raison de nos sociétés : les réunions, les moments de fusion, en couple, en famille, entre amis, ne sont plus les mêmes. Sans en dire plus, nous laissons la place à ces photographies astucieusement retouchées par l'artiste Eric Pickersgill. Ces clichés aussi véridiques qu'aberrants contrastent cette caricature quotidienne où nous sommes acteurs.. avec nos smartphones.









0 comments:

Enregistrer un commentaire

Articles connexes