Geek Agenda

Soyez au courant des derniers évènements, conférences et non-conférences, hackatons et concours, etc. programmés par des clubs estudiantins, par les professionnels et par d'autres communautés de Geeks

Consommation Collaborative

Retour sur quelques expériences web dans la consommation collaborative.

A quand le beauty box en Tunisie ?

Dans cette chronique nous allons vous présenter le concept de "Beauty Box" qui cartonne aux States, en France et qui n'est pas encore arrivé en Tunisie... Et en attendant, les Tunisiennes peuvent rêver virtuellement du Beauty Box !

Appel à l’originalité des sites d’achats groupés Tunisiens

Nous souhaitons juste par cet article, sensibiliser sur des petites actions humanitaires qui peuvent se faire avec les acteurs de e - commerce du web tunisien...

2017 Tunisia Data Driven Journalism Hackathon


Dans un mois, la Tunisie connaîtra son premier hackathon entièrement dédié au journalisme des données, sur l'initiative de l'association The Tunisian eGov Society qui axe ses efforts autour de la démocratisation des données publiques pour une meilleure gouvernance et une participation active du citoyen. 

Qu'est-ce que le journalisme de donnée ou data-journalisme ? 

Journalisme de données, Data Journalism, ou de son nom complet data-driven journalism, est une nouvelle "école" de journalisme qui a dû son essor grâce à la démocratisation des données, statistiques, textuelles, géographiques et autres. 

Le journalisme de données se veut factuel et analytique mais ne se substitue guère au journalisme classique, ni aux autres formes tels que le journalisme d'investigation ou citoyen. 

Seulement, les informations qu'on peut récolter, découvrir et faire parler sont tout juste.. insoupçonnables. En exploitant par exemple les résultats des élections de 2014, on a découvert des faits qui ne sont pas aussi évidents tels que le déclin du taux de participation des électeurs, le bon déroulement du Jour J malgré les tensions poussées à l'extrême, etc. 

Autre caractéristique du data-journalisme: son format visuel innovateur et séducteur, mettant en valeur les schémas, les illustrations, et autres visuels généralement à la fois minimalistes et faciles à déchiffrer. La visualisation des données peut être: 

1- statique, on parle alors d'infographies, 

2- animée, vous avez certainement entendu parlé des Motion Graphics qui vous raontent ou expliquent des chiffres, 

3- interactive, pour visualiser des données complexes et permettre à l'internaute de choisir lui-même ce qu'il veut voir, exemples d'applications: informations à afficher sur une carte, découvrir les liaisons dans un réseau, etc. 

Pourquoi maintenant ?

Depuis des années, le développement des technologies web s'est accéléré, et certains sites officiels ont fait peau neuve, à l'instar du portail de l'INS (Institut National de la Statistique), ouvrant leurs données au public et aux programmes de traitement de données, également!

http://dataportal.ins.tn/fr/Dashboards

 Depuis, les données exploitables - appelées open data- ne font que se multiplier et se cumuler, nourrissant des mines d'informations intarissables, ce qu'on appelle communément Big Data. 

http://catalog.industrie.gov.tn/dataset


De plus, dans deux petits mois, tout citoyen tunisien aura bel et bien le droit de réclamer haut et fort son droit d'accès à l'information (non publiée par un ministère, une administration, une entreprise étatique ou toute autre entité publique) grâce à la loi du droit d'accès à l'information qui entrera en vigueur avant Avril 2017. 


Qu'en pensent les organisateurs ? 

Selon les militants de la société civile au sein du Tunisian eGov Society et plus généralement, dans la communauté sans frontières OpenGov Tunisia, il est aussi important d'exploiter les données ouvertes dont on dispose à ce jour avant d'en réclamer d'autres. A quoi bon ça sert d'ouvrir des données, de reconstruire des systèmes d'informations entiers et former des fonctionnaires pour ce faire, si au final, les données restent pratiquement inexploitées, méconnues, mises à l'écart, pour laisser la place aux déclarations enflammés de X et Y qui font le buzz..

Le paysage journalistique tunisien a connu une véritable expansion depuis six ans doit connaître une révolution pareille dans son contenu, exploitant les richesses, statistiques et autres, accessibles sur quelques sites qui ont ouvert une partie de leurs données.

Du point de vue SurfnTaste 

Outre l'intérêt citoyen que l'on espère avec ce concours, il y aussi intérêt à diversifier la matière journalistique. 

A ce jour, le data-journalisme reste sous-exploité par les journaux électroniques tunisiens, malgré qu'il pourraît apporter des réponses à des débats souvent houleux et sans issue, à cause de la manipulation partisane de part et  d'autre. 

Dans les pays anglosaxons et même en France, les grands portails d'information disposent d'un blog data qui publie des cartes et des statistiques sous un format visuel et compréhensible par tout chacun. C'est le cas du NewYork Times, The Guardian ou encore Le Monde.

https://www.theguardian.com/data

Le citoyen-internaute tunisien ne manque ni d'intelligence ni de volonté pour aller vers les chiffres et les comprendre, seulement, grand nombre de médias préfèrent lui servir des faits divers et des extraits de querelles de politiques pour alimenter encore plus le buzz.. et sombrer encore plus.. 

Ironie du sort, une page Facebook au nom de "الاقتصاد بالفلّاقي", lancée en 2011, a réussi ce que nombreux plateaux-télé et studios n'ont pas réussi à faire: vulgariser l'information économique, aussi complexe soit-elle. Et pourtant, cette page n'a pas pas mobilisé les moyens technologiques de visualisation. L'administrateur  s'est contenté d'un style narrateur, à la tunisienne, où le personnage principal n'est autre que le.. Chiffre. Le dévouement des internautes est tout juste incroyable, ce qui montre que le Tunisien est bien prêt à comprendre ces informations factuelles brutes, loin des manipulations exercées par certains politiques, loin du populisme exercé par leurs rivaux, et loin du langage académique dur et incolore prononcé par ceux qui sont supposés neutres, les universitaires, enfin, une partie d'entre-eux. Cette page a attiré l'attention d'au moins une radio qui a introduit une chronique. Mais, on a besoin d'encore plus de ressources pour reproduire  le data-journalisme un peu partout dans nos médias audiovisuels, écrits, et électroniques.

* * * 

Autre paradoxe, un éditeur de solutions informatiques dont on va pas citer le nom, pratique le data-journalisme bien plus fréquemment que nombreux médias dont le métier est de partager l'information. Certes, cette société fait la promotion du logiciel de visualisation de données qu'elle distribue, en partageant des exemples d'application concrètes; mais, force est de constater que cette SSII a offert ce que le 4ème pouvoir aurait dû offrir. 
Encore une fois, nous n'avons rien à reprocher au journalisme classique et autres formes de communication qui se complémentent au final pour nous apporter une image panoramique de la réalité. 

Pour l'histoire, le data journalisme a fait sa toute première percée en Tunisie grâce à un média associatif, Fhimt'Com (Fhimt.com), qui a inspiré quelques autres blogs, journalistes et associations par la suite. 

Organisateurs

Le hackathon sera organisé par la Tunisian eGov Society et le Centre Africain de Perfectionnement des Journalistes et Communicateurs (CAPJC), avec le soutien de la Fondation Friedrich-Naumann. 

La TuneGov n'est pas à son premier concours: fin octobre 2016, il y a eu un hackathon semblable destiné plutôt aux développeurs d'applications mobiles, dans le même espoit d'exploiter au maximum les données ouvertes disponibles jusqu'au là. Nous reviendrons tout au long de cette année sur les différentes réalisations innovantes et prometteuses issues de ces différents hackathons.

Tunisia Data Journalism Hackathon est prévu pendant tout le weekend du 18-19 février 2017 sera accueilli par la Startup Haus Tunis, une des ruches des jeunes entrepreneurs, sis au coeur du centre-ville. 



https://www.facebook.com/SurfnTaste/

Kafichanta ou le Deezer Made in Tunisia

Il s'agit peut-être du premier nouveau né digital de cette année 2017. Kafichanta.com se présente comme un service de streaming musical web. 
Nous avons procédé à un test rapide de la plateforme: L'inscription est hyper simple et requiert tout au plus 1 minute, avant d'atterrir sur une interface qui est à notre sens intuitive, facile à comprendre, à l'image d'un lecteur multimédia en plein écran. Soulignons toutefois que le site de streaming Kafichanta est optimisé pour le navigateur Chrome comme c'est le cas d'ailleurs pour nombreux sites. 

Choissisez votre chanson ou track préférés parmi les Top 50 par exemple, vous serez agréablement surpris par la fluidité de la plateforme, pas de lenteur à constater. Vous pouvez d'ailleurs naviguer et chercher au sein du site sans interrompre le plaisir de vos oreilles.  
https://www.kafichanta.com/popular-genres

Quid du choix musical ? Nous ne pouvons pour l'instant juger le peu de choix offert aux internautes vu que la plateforme a été lancée il y a seulement trois jours. D'ailleurs, l'on se demande comment le site Kafichanta envisage-il traiter la question des droits d'auteurs non seulement pour la musique tunisienne mais aussi en général ? 

Nous nous posons la question car nous voyons sincèrement dans ce projet une opportunité de conquérir une communauté sans frontières, même si le nom choisi pour ce nouveau-né est 100% tunisien, chose que nous apprécions fort! 

Kafichanta, jadis, était le nom donné aux cafés-chantants (vous devinez la déformation du mot) qui ont fait le bonheur de plusieurs générations avant l'ère du Satellite et du Digital. Le choix de ce nom bien de chez nous est percutant: original et facile à retenir.

L'identité visuelle est réussie à nos yeux: un logo simple faisant à la fois allusion au lecteur multimédia et à l'initiale du nom, le "K". Un logo à peaufiner ? Nous laisserons la parole aux experts de la communication visuelle. 

Outre la question du copyright, il y a aussi le défi du community building: comment Kafichanta, aussi fonctionnel et intuitif soit-il, peut-il changer des habitudes ancrées depuis.. des années si ce n'est pas une décennie (eh oui, les enfants du Digital vieillissent!). Comment Kafichanta peut-il être un produit complémentaire à des géants comme Soundcloud ou simplement Youtube qui offre le luxe d'allier la musique aux clips/concerts ? 

Certes, il y a beaucoup de travail à entreprendre du côté marketing, un travail qui ne doit jamais être dissuadé par les difficultés car la persévérance a toujours fait ses preuves même dans le cas d'une concurrence extrême. 
Dernière réflexion: et pourquoi pas faire de Kafichanta un lieu de découverte, non seulement des hits qu'on peut retrouver partout, mais aussi de nos talents (chanteurs et musiciens) ? Cela devrait conférer au projet Kafichanta une dimension partcipative, sociale, et authentique! Pour un véritable Kafichanta 2.0 ! 

Nous reviendrons avec des questions et des réponses, après avoir permis assez de temps au site pour bien s'installer et s'introduire. Nous souhaitons d'ailleurs qu'il y aura une application mobile. 
En attendant, nous souhaitons beaucoup de courage à l'équipe Kafichanta!

https://www.facebook.com/SurfnTaste/

Hkeyet Tounseya: 1ère chaîne Histoire Tunisienne

Fin de semaine, assez de boulot, assez de courses, besoin de trêve ? Si vous ne profitez pas du beau temps, vous seriez alors tenté de vous évader quand même, sur place devant votre grand écran.. ou petit écran, afin de choisir vous-même votre bouquet de séries, films, documentaires, reportages, tutoriels (si vous souhaitez quand même travailler encore), astuces de la vie pratique,  

Nous lançons à partir d'aujourd'hui TuniTune, une rubrique hebdo consacrée à la web TV qui ne cesse de prospérer grâce à des plateformes aussi populaires que généreuses (rémunératrices oui! et cela constitue un sujet à part entière que nous allons développer avec vous). Nous allons particulièrement nous intéresser aux chaînes tunisiennes, celles créees par des internautes ordinaires comme vous et nous, et qui ont tout de même réussi à offrir une alternative aux mass-médias qui ont un peu trop puisé dans le show, dans le politique, et surfant sur des.. "ondes" tantôt négatives, tantôt... inutiles. 

Connaissez-vous assez une de nos villes historiques, Tunis ? Quelle est l'histoire derrière "Sabbat el 3roussa" ? Pourquoi cette appellation? 

"d5khal mel beb khraj mel khoukha", comment ce dicton populaire a-il été inventé ? Derrière chaque coin de nos médinas, et chaque expression de notre langage de tous les jours, il y a mille et une histoires presque oubliées, qui font pourtant partie de notre patrimoine immatériel. 

Partant de ce constat, une chaîne Youtube 100% tunisienne, fond et forme, a vu le jour il y a quelques mois, sous le nom de "Hkeyet Tounseya Mensiya" qui est aussi fort présente et réactive sur Facebook qui demeure la première source d'information de nos internautes et... bon nombre de nos journalistes.  

Hkeyet Tounseya vous raconte des légendes urbaines, "khrafet", comme au bon vieux temps. Aux questions soulevées ci-dessus, vous allez justement trouver des réponses aussi inédites les unes que les autres, apportées par des vidéos qui sont à notre sens si bien travaillées, compte tenu d

Le concept a visiblement du succès, mesuré non seulement par les quelques 10,000 abonnées entre Facebook et Youtube, mais aussi par l'engouement de ces fans qui n'ont pas hésité à exprimer leur reconnaissance par rapport cette web TV, et impatience. 

Nous sommes parmi ces internautes en quête d'originalité. Nous apprécions l'idée de cette chaîne qui aurait pu être une émission encore plus sophistiquée si elle était adoptée par une chaîne de télé ou une station de radio. 

Hkeyet Tounseya a réussi ce que nombreux articles et discours n'ont pas réussi:
reconcilier le Tunisien avec son passé et .. son identité propre à lui. Les sujets traités couvrent notre histoire relativement récente qui a fort modelé notre culture et personnalité tunisienne, mais aussi, des légendes antiques faisant la gloire de Carthage, première puissance commerciale. Le patrimoine Amazighe est aussi à l'honneur.

Nous apprécions d'autant plus l'initiative et surtout l'endurance, la chaîne s'efforce de raconter toujours plus d'histoires, malgré les contraintes que tout webmaster/entrepreneur peut connaître en manque de financement et de monétisation. Chaîne et Affaire à suivre..

Fièrement!  
 
https://www.facebook.com/SurfnTaste/

OutShot Tunisia: we hope that you stand Out!

OutShot Tunisia est une autre application mobile Made-in-Tunisia qui a débarqué il y a peu sur le Google Play, dans le but de rapprocher encore mieux l'internaute tunisien des évènements un peu partout. 

A voir certains (e-)magazines entièrement dédiés aux Outdoors, sans oublier les émissions radio et télé, il est évident que cette application a adopté une idée déja prise et reprise, et cela fait toute l'originalité du projet. Comment OutShot Tunisia peut être il s'imposer au milieu de toute cette concurrence ?

Nous avons fort apprécié la fluidité de cette application à l'ergonomie simple et attrayante. Nous avons bien accroché, mais... nous avons aussi eu un goût d'inachevé. L'interface est clean, certes, mais un peu trop, n'offrant pas certaines fonctionnalités que nous aurions aimé profiter: 

- Partager notre évènement favori avec nos amis,
- Aller sur le site de billeterie, Eventbride ou autre, pour réserver sa place avant d'oublier tel ou tel bon plan, 
- Ou au moins, enregistrer l'évènement pour y revenir plus tard, via un bouton "ajouter aux favoris", par exemple, 

Nous nous permettons, en tant que simples utilisateurs, d'espérer encore plus.. pourquoi pas connecter cette application aux réseaux sociaux, voire même à Google Calendar ou à l'Agenda par défaut du smartphone. 

Nous aurions également aimé pouvoir filtrer les évènements par catégorie, et par lieu d'organisation.  

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.outshot&hl=en
Pour le moment, OutShot Tunisia joue le rôle d'une application informative, et nous sommes certains que les développeurs de ce nouveau produit sont en train de nous préparer des surprises. 

Deux faits qui ont particulièrement attiré notre attention: 

- L'équipe OutShot Tunisia est réactive sur Google Play et répond aux requêtes et remarques des utilisateurs. Les créateurs de l'application sont donc à l'écoute de leurs fans.

- La présence de cette application sur les réseaux sociaux est remarquable, avec quelques 5200+ abonnés à la page Facebook, autant sur Instagram et 800 followers sur Twitter, un réseau qui reste bien mieux maillé et interactif que Facebook. encore, les développeurs de l'agenda sont très réactifs aux messages reçus sur la Page Facebook, à croire le fameux bouton vert

https://www.facebook.com/OutShot.Tunisia/about/
 

C'est pour dire que, OutShot Tunisia se prend très au sérieux, investissant temps et ressources pour s'imposer, et ce, malgré que l'idée même du projet ne soit pas aussi .. "out of the box". 

OutShot Tunisia, we hope that you will stand Out!  


Si vous disposez d'un Androphone, vous pouvez télécharger 
l'application à votre tour et la tester, sur cette adresse
https://www.facebook.com/SurfnTaste/

WeCode Land tout près de vous!

Cinq dinars: tel sera le montant que vous pouvez investir pour... vous offrir une autre voie dans votre carrière, une voie parsemée d'opportunités et de trésors (qu'il faudra bien dénicher).

Cinq dinars, outre un PC portable (et une multifiche s'il vous plaît :)), c'est tout ce dont vous aurez besoin samedi prochain pour vous initier aux ABC du développement mobile et de la création de projet dans le cadre d'un atelier de formation.

Ce n'est plus un secret: Les applications mobiles sont devenues elles-mêmes des projets à part entière, ayant le potentiel de vous rapporter un revenu intarissable généré par les App Stores des principales plateformes mobiles (Android, iOS et Windows). Bien entendu, la rentabilité d'une application mobile est tributaire non seulement d'un bon développement, mais aussi d'une ergonomie sans faute, d'un marketing optimisé, et par dessus tout, d'une idée qui séduit, avec la concurrence croissante.

Une session de formation sera organisée le 10 décembre 2016 sous l'égide du collectif WeCode Land regroupant aussi bien des compétences techniques que des jeunes entrepreneurs qui seront là pour partager avec vous leurs débuts et.. leurs prouesses.

WeCode est une initiative associative (Youth Decides - الشباب يقرر) présente dans les différentes régions du pays, en partenariat avec la fondation Orange, l'incubateur esprit, l'Académie Piolte des Arts de Création APAC, l'agence web tunisienne Webhost, l'Institut Français et Le label La France Engage dédié aux projets sociétaux. 

Le Workshop débutera samedi à 17 heures, au Lycée Pilote Menzah 8, et sera bien évidemment ouvert à toutes et à tous!



Save the Date ! 12/10 
Pour vous inscrire et payer votre place, une seule adresse: 

Pour plus d'infos, contactez le 94 089 187

https://www.facebook.com/SurfnTaste