« Stars de l’amour » : Le jeu gagnant-gagnant de Blue Island & Sasio

Chez Blue Island et Sasio, il n’y a pas que les soldes. A l’approchée de la Saint Valentin, les marques de prêt-à-porter, respectivement pour hommes et femmes, se sont mariées pour lancer conjointement via leurs pages sur Facebook un jeu-concours pour le moins qu’on puisse dire, réussi.  En moins de 48 heures, plus de 400 candidats ! 

Le principe est simple : 

Chacun est libre de rejoindre l’une des deux pages officielles, avant de s’inscrire sur la newsletter de la marque en question.  Par la suite, le/la candidat(e) publie une photo de son couple et invite ses amis à la voter (en cliquant sur « j’aime »). Au final, le couple heureux (ben tous les couples sont supposés  heureux J) sera celui dont la photo qui aura collecté le plus de votes, les gagnants se verront offrir deux bons d’achat d’une valeur de 300 dinars chacun.

On connaît au moins un gagnant ! 

Certes, le grand gagnant du Stars de l’Amour n’est autre que le couple Blue Island & Sasio, les deux marques qui ont pu en si peu de temps, interagir avec des milliers d’internautes, mais surtout, les convertir en des clients potentiels grâce la condition du jeu qui consiste à inscrire son adresse email sur la newsletter, de quoi assurer une communication directe et continue avec ces internautes une fois le jeu fini. Astucieux ! 

Pourtant, ces deux enseignes là ne sont pas pour méconnues, bien au contraire, elles bénéficient d’un large réseau de boutiques dans tout le pays. Mais voila que depuis un peu plus d’un mois, elles ont adhéré au très populaire Facebook en faisant appel à des professionnels, appelés community managers, pour entretenir la réputation de la marque auprès de sa clientèle 24/7.

Un jeu citoyen ? Tout le monde y trouve son compte !  

Voici en effet un couple pas comme les autres … 



Le 263ème couple, imaginé et proposé par le caricaturiste Bakounawar (Seifeddine Nechi), ce dernier a fait la promesse d’offrir les bons d’achats gagnés au profit de citoyens défavorisés de Thala. Cela n’a pas été prévu dans les conditions du jeu, mais le challenge est accepté. 

Un couple imaginaire mais pas si étrange que ça vient ainsi concurrencer les quelques 400 couples participants (recensés à cette heure). 

Beaucoup d’internautes extérieurs au jeu ont tendance à voter pour les démunis de Thala. On imagine le buzz amplifié suite à  cette participation singulière, ce qui va profiter à  Blue Island & Sasio, sans oublier Bakounawar que beaucoup d’internautes vont découvrir. Tous sont à la conquête de près de 3 millions facebookers tunisiens ! Que le jeu continue !


Ah la jalousie… 

Elle se manifeste sur des commentaires insultants ou amers, sous quelques photos de couples candidats. Nous n’allons pas chercher à comprendre les dessous de ce phénomène, sous jacent de notre sport national « tanbir ». Seulement, nous voulons attirer l’attention sur la lourde responsabilité du/des community manager(s) ou modérateur(s) de la page. Une responsabilité qui doit être partagée ! 



On se demande enfin si le couple de Bakounawar est quelque part envié ? :)


Facebook a ses limites :

Notamment concernant le comptage des votes : Stars de l’amour prend fin le 12 février 2012, après quoi on va désigner laquelle des photos a été la plus « aimée ». Seulement, comment peut-on arrêter le jeu en pratique ? Quiconque peut accéder à la page, moyennant des faux-comptes s’il le faut, pour booster sa photo :) En effet, les compteurs seront toujours en marche. A notre connaissance, le seul moyen d’arrêter réellement le jeu, est de désactiver la page temporairement, avant d’annoncer les résultats.


En définitive, nous souhaitons bonne chance & bon courage à tous les acteurs et candidats des Stars de l’amour !  


0 comments:

Enregistrer un commentaire

Articles connexes