Fazze3a : pas inoffensive pour autant !

Tous les jours, vous en découvrez des nouvelles…  à vous donner froid dans le dos… On vous met dans un état de fausse alerte, pour vous soutirer au passage quelque chose… une voix par exemple ? :)

Non, non, nous n’allons pas parler de politique malgré le buzz énorme qu’elle fait sur le web… Plutôt,  nous allons nous pencher sur un autre genre de fazze3a, dont voici un exemple :


 

Vous travaillez tranquillement sur votre machine, vous surfez, lorsque soudain, vous recevez des messages d’alerte qui vous préviennent de toutes sortes de calamités… vous êtes pris de panique quand vous consultez l’analyse / le scan - que vous n’avez pas demandé - et vous avez comme unique solution, l’achat d’une license de cet antivirus si bienveillant et attentionné, que vous n’avez jamais installé.

Ce sont les symptômes récurrents de ce qu’on appelle un « scareware », un faux logiciel de sécurité qui déclenche une série de fausses alertes, tout en désactivant les principales fonctions de votre système d’exploitation, comme le fameux gestionnaire de tâches, ou encore la magique combinaison « ctrl+alt+suppr ».

Vous êtes ainsi bombardé par des messages et des notifications alarmantes. Heureusement qu’il y a les moteurs de recherche! Il suffit de chercher le nom de l’antivirus pour trouver des dizaines de tutoriels et de discussions qui vous montrent les étapes pour vous débarrasser de ce malware qui se prend pour un anti-malware.

Il faut l’avouer, ces scareware sont une technique assez efficace pour certains éditeurs de logiciels de sécurité, avides du gain facile.

Double Fazze3a

Un nouveau type « scam » (email non sollicité servant d’arnaque) semble toucher pas mal d’internautes… Voici un exemple pour le moins troublant, de la part de « FedEx » (location@fedex.com) un transporteur phare :

ceci est une partie de l'email :

The delivery service couldn’t deliver your package… Please read carefully the attached information before receiving your package.

Si par hasard, vous avez effectivement commandé un produit du Net, et que vous attendez sa livraison, vous ne seriez pas indifférent à ce mail. Il se trouve qu'il s'agit, encore une fois, d'une fausse alerte, qui vous appelle à télécharger le document présumé qui n’est autre qu’un scareware. De quoi jouer sur vos émotions et phobies... Ingénieux, non ?

Un seul mot d’ordre : copiez-collez une partie de tout email douteux dans votre moteur de recherche préféré, et fort probablement, vous allez retrouver l’email reçu, mot à mot, dans des forums et des annuaires dédiés aux spams et toutes sortes d’emails frauduleux.





0 comments:

Enregistrer un commentaire

Articles connexes