Retour sur le premier spot d'El Mazrâa, campagne 2012



Il y a un an, lors du MCOM Expo, la communication politique a certes été un des sujets les plus débattus par les pros de la com dans leur premier grand meeting après la révolution. 

A l’époque, deux partis ont déjà publié leurs affiches, à savoir Ettakatol et le PDP. Ce dernier a particulièrement suscité la polémique de par l’ampleur de sa campagne, et certains observateurs présents dans le salon n’ont pas hésité de parler de l’inexpérience de nos agences de communication en matière de politique.  Quelques questions ont alors été posées et discutés :

Comment promouvoir son parti politique ? Faut-il percevoir le programme d’un parti tel un produit à vendre ? A-t-on le droit d’assimiler le corps électoral à des consommateurs potentiels ? 

Eté 2011, pendant des semaines et des mois, nous avons tous vu et entendu des spots, des vidéos d’animation, des affiches, … c’était tout juste un appel de la patrie. La campagne fût longue, persévérante, au bout de laquelle, la Tunisie a enregistré un taux de participation record, en comparaison aux « élections » du passé, voire même à des vieilles démocraties.

La campagne était incontestablement réussie et appréciée, au point d’inspirer des partis et … des marques de grande consommation !


Nous avons voulu revenir sur le premier spot de la campagne d’El Mazrâa que vous pouvez visualiser dans la suite : un véritable remix de quelques clichés de la campagne «تونس تنتخب ».

Comme quoi, la marque en question est tout aussi capable de faire l’unanimité, tout en étant plurielle, avec tous ces produits. Ingénieux, mais non mois provocateur. Nous attendons des répliques pour le prochain Ramadan.



0 comments:

Enregistrer un commentaire

Articles connexes