Réactions : "Tounsi w min wra el blayek"

Il y a quelques jours, une déclaration polémique tenue par la maire du Bardo a suscité l'indignation de l'opinion publique et en particulier, les internautes, loin de toute considération politique.

A l'origine de ce tollé fut l'expression discriminatoire "Men wra el blayek" (mot-à-mot : "au delà des panneaux" pour désigner les migrants dans les grandes villes) employée par notre responsable élue, portant ainsi préjudice à des milliers de citoyens, si ce n'est pas la quasi majorité des habitants de Tunis-Ouest, et de toute la Tunisie.

Ces quelques mots qui ont renfermé tant de haine pendant près d'un siècle ont touché directement et indirectement une grande partie des citoyens qui en définitive, sont originaires de différentes régions du pays.

La campagne virale "Tounsi w Men wra el blayek" est ainsi née, attaquant le régionalisme tenace dans nos mentalités à coups de témoignages émouvants nous révélant la richesse de nos origines plurielles, à l'instar de notre consoeur Rim Saaidia, une des journalistes brillantes de notre Tunisie diverse :



Dans la foulée de cette campagne, des badges ont été publiés par Abdelhedi Hamzaoui pour changer la photo de profil pour être solidaire avec chaque coin de notre Tunisie. Rendez-vous sur cette adresse.




0 comments:

Enregistrer un commentaire

Articles connexes