Qaun Ibn Khaldun illumine le débat électoral britannique

En cette période de tumulte politique, nous sommes d'autant plus curieux de la manière dont les médias étrangers nous suivent.. cap sur le Royaume Uni dont les yeux sont rivés sur notre contrée depuis quelques années..

Quelle ne fut notre surprise en découvrant une mention de la part de l'ancien-nouveau premier ministre britannique citant - dans la foulée de la campagne électorale du mois dernier - l'une de nos figures emblématiques, Ibn Khaldun, souvent considéré comme l'un des précurseurs de la sociologie moderne.

Les propos ont été relayés et expliqués par le journal The Telegraph suivi par quelques... 6.2 millions de abonnés autour du monde, seulement sur Facebook et Twitter sans compter les lecteurs de la version papier du quotidien.

Certes, Boris Johnson comme tout politique, s'efforce de manipuler faits et chiffres pour soutenir son argumentaire et son programme électoral, mais il n'en demeure pas moins que nous sommes agréablement surpris par cette ressurection soudaine de notre savant.. immortel, comme pour nous rappeler notre propre contribution à la... civilisation universelle. Mieux encore, la mention "Tunisie" est soulignée haut et fort, sachant que cette figure emblématique a attisé la convoitise d'un certain pays du voisinage qui l'a considéré comme étant des siens.

Voici un moment de fierté qui mérite d'être savouré et.. médité. Pourvu qu'on réalise l'ampleur de notre patrimoine immatériel!



0 comments:

Enregistrer un commentaire

Articles connexes