Nous avons testé pour vous Schoolmouv, un assistant ludique pour les bacheliers

En cette période de vacances scolaires synonyme de trêve mais aussi de préparatifs pour un meilleur redémarrage, nous sommes allés à la rencontre des outils gracieusement offerts par la toile à nos bacheliers.

Cap sur Schoolmouv, plateforme française conforme au programme officiel de l'hexagone, couvrant un large éventail de matières principales et optionnelles (langues étrangères). Nous nous sommes laissés emportés dans cet univers attrayant de par la simplicité de son contenu.

Bien qu'accessible à n'importe quel visiteur, le site exhorte ses invités à ouvrir un compte gratuit en tant qu'élève, parent ou enseignant. Nous avons préféré revenir aux bancs de l'école, et nous nous sommes surpris en train d'emprunter les sentiers de cette plateforme où on ne sent pas le temps de... réviser. Objectif atteint!

Entre les cours on ne peut plus ludiques, les fiches de révision fin prêtes et les vidéos didactiques, difficile de s'ennuyer ou de s'évader. Certes, cette plateforme n'est pas la première de son genre, mais elle nous a interpellé par son interface ergonomique et favorable à la concentration.

Nos journalistes peuvent aussi bien s'en servir, pour dissiper les ambiguités entourant certains concepts économiques sujets à des abus de langage par certains politiques et experts auto-proclamés. A titre d'exemple, nous avons consulté cette fiche pour comprendre une bonne fois pour toutes la signification de la fameuse pression fiscale dont la valeur (exprimée en pourcentage) divise le gouvernement et certains économistes (infographie).

Nous avons jeté un coup d'oeil curieux sur la page Facebook de la plateforme, et là, une autre leçon peut être tirée! Nul besoin de rappeler les élèves facebookers leurs cours et de devoirs. Les publication de ce coin social mettent plutôt en avant des citations appelant à la réflexion, émanant d'icônes (chanteurs et autres, en voici un exemple) chéries par cette génération Z. Il en va de même pour le compte Twitter de Schoolmouv, aussi actif et proche de ses abonnés.

Somme toute, nous avons apprécié ce projet éducatif aussi bien sur le plan technique (le site-web) que la communication décalée et en phase avec la noble mission du projet.

Pourquoi avons-nous choisi d'exposer un outil d'outre-mer ? Parce que nous croyons bien que telles initiatives numétiques sont parfaitement inspirantes, reproductibles et réalisables, et ce n'est surtout pas le géni tunisien qui manque!

D'autant plus que notre ministère de tutelle semble accélerer sa marche pour la numérisation de ses services, pourquoi ne pas surfer sur cette vague révolutionnaire et faire encore mieux!



0 comments:

Enregistrer un commentaire

Articles connexes