Le social shopping : lèche vitrine ou véritable acte d'achat ?

Prenons juste une minute pour expliquer ce qu'est le social shopping ! Dans les pays développés comme les Etats Unis ou la France, le e-commerce s'est développé avec l'apparition des sites marchands (Fnac, Rue du commerce, etc...) il était donc possible pour l'internaute de faire ses achats sur le net. Le web 1.0 était une simple vitrine qui se résume "voilà ce que vous propose notre marque".


Avec l'émergence des réseaux sociaux (comme facebook et twitter) les marques prennent leurs marques (c'est le cas de dire) dans cette nouvelle sphère. les marques créent des comptes, pages de fans et groupes sur facebook pour faire tout un travail de préparation avant l'acte d'achat.


Le social shopping regroupe donc le plan d'action marketing sur les réseaux sociaux précédant l'acte d'achat qui se fait sur le site marchand de la marque. Actuellement il n'est toujours pas possible d'acheter via facebook ! Le web 2.0 "notre marque vous propose tel et tel produits, qu'en pensez vous ?".

L'internaute qui n'était pas facebookeur, vient partager son expérience et échanger avec les autres consommateurs et la marque.


"Le social shopping"en Tunisie

Pour ce qui est de la Tunisie, je ne vous apprends rien si je vous dis que nos commerçants et nos internautes ont loupé la phase e-commerce du web 1.0 ! le e-commerce reste peu développé (nous reviendrons sur les causes dans un autre article).

Cependant, nous pouvons dire que le social shopping existe bel et bien en Tunisie, et que le web 1.0 n'est pas une condition sine qua non à l'acte d'achat proposé par le web 2.0 !

Etre sur les réseaux pour les marques tunisiennes est un enjeu majeur, cela permet de :

- Créer une communauté de fans, la connaitre dans le détail

- Bâtir une relation de proximité, en répondant aux attentes et besoins des consommateurs !

- Anticiper les besoins des consommateurs en se basant sur les échanges entre consommateurs et les échanges entre consommateurs et la marque !

- Faciliter la relation commerciale et l'acte d'achat. Etre présent sur les réseaux sociaux fait que les marques sont perçues comme de véritables amis.


Le Tunisien n'est peut être pas familiarisé avec l'achat en ligne, ceci dit il est présent sur les réseaux sociaux et attache une importance à la communication des marques sur le net.

Le social Shopping ne se conçoit pas au petit bonheur la chance, il convient donc véritablement de prendre en considération ce volet "social shopping" dans le plan d'actions marketing, cela ne pourra qu'améliorer la e-réputation des marques, et le lèche vitrine se concrétisera en acte d'achat indirect ou direct.

0 comments:

Enregistrer un commentaire

Articles connexes