SurfnTaste.. 5 ans après

Eh oui, comme le suggère le titre, le blog SurfnTaste souffle sa cinquième bougie.Nous avons choisi de célébrer notre propre anniversaire! 
Aujourd'hui, nous prenons un peu de recul pour faire un bref bilan des cinq ans passés mais aussi vous faire part des débuts de SurfnTaste. 
Août 2011, c'était le début de l'effervescence sur la toile tunisienne: qui ne se rappelle pas de l'essor de Chtarsoum, de Dealoo, entre autres sites qui ont de relancer le e-commerce (progressivement) en Tunisie ? Les initiatives digitales, aussi bien lucratives qu'associatives, n'ont jamais été aussi abondantes. 
Ichrak Souilem était une internaute curieuse comme beaucoup d'autres, mais qui a simplement fait le choix d'écrire noir sur blanc son expérience-client ou utilisateur. Ainsi sont apparues les premières notes critiques sur les nouveaux sites web Tunisiens. Ichrak était aussi motivée de partager des recettes - digitales - qu'elle a testés et savourés.. à titre d'exeple, on cite Klout, un outil pour la veille de la e-réputation, et Pinterest expliqué aux Tunisiens, comme l'a souhaité l'auteur.

L'approche analytique d'Ichrak a séduit au moins un collaborateur, et par la suite, un travail d'équipe s'est installé, et le blog fut alors officiellement baptisé et lancé, sous le nom de Surfn'Taste. Un nom composé mais qui résume l'essence même de ce produit d'équipe: on surfe, on savoure, et on partage bien évidemment. 

Dans un océan de projets numériques, le mot "Frontières" n'existe pas. Combien de plateformes et d'applications mobiles faisant partie de notre quotidien ont été lancés par des entrepreneurs issus de sociétés et d'économies lointaines. L'utilisateur est le même, les règles de l'ergonomie sont les mêmes, les techniques du web-martekting sont à peu près les mêmes, et donc, toute la toile, ce vaste World Wide Web, constitue une source d'inspiration intarissable pour nous..

Nous "consommons" des produits du Digital d'outre-mer, nous ne pouvons nous en passer, et il n'y a rien à nous reprocher, mais, pourquoi ne pas offrir à ce monde sans frontières un produit made-in-Tunisia essentiel et inégalable ? Nous n'avons pas forcément besoin d'un Facebook tunisien ou d'un Google national, mais nombreux sont les petits projets aux idées très simples, visant une communauté internationale, ont fini par être adopté par les Géants. 
Ce Tunisian Dream nous donne encore plus d'énergie et de sens à notre blog, et notre souhait est d'en faire une vitrine des expériences digitales bien de chez nous qui ont du potentiel à faire mieux et à aller à la conquête du monde. 

Entre le souhait et la réalité, il y a hélas... des périodes de silence. Après un démarrage intensif du blog entre 2012 et 2013, parcourant des sujets et des dossiers divers (consommation collaborative, concepts commerciaux innovants, interviews avec des pros du digital, ..) il y a eu peu de publications pendant des mois, non pas pour manque de matière, au contraire.. mais à cause des engagements de ses auteurs dans leurs vies professionnelles respectivement.
Toutefois, ceci n'est pas un prétexte, même si nous avons affaire un à blog collectif et non pas un web magazine qui paie sa rédaction. 
Les blogs consacrés à la vie professionnelle, il y en a plein en Tunisie, et ils offrent parfois une matière inédite qui échappe aux journaux électroniques et aux magazines professionnels, d'où l'importance d'assurer la viabilité de ces blogs qui nous ont tant inspirés. 
Retour sur notre propre expérience, quels enseignements? D'abord, assurer un rythme de publication est une habitude, qu'on gagne ou qu'on perd, assez facilement. 

Afin d'ancrer une certaine routine de rédaction et de publication, il importe de rappeler tous les jours, la mission de votre blog, pour retrouver toute votre énergie et détermination. Si par exemple le blog porte votre nom, dites-vous qu'il va vous conférer une meilleure visibilité et donc plus de chances dans votre carrière. Et si vous animez un blog d'actualité, dites-vous que vous avez toujours un espace pour offrir aux internautes une matière qui fera le buzz et la notoriété de votre blog, qui sera, pourquoi pas, la première pierre d'un projet de journal, etc. 

Après avoir réalisé et rappelé - car nous avons tendance à oublier -  la mission ou l'essence même de votre blog, il faut s'engager à réaliser cette mission aussi régulièrement possible, alors que vous n'êtes pas rémunérés pour vos propres publications. Que faire ? Simplement, habituez vos lecteurs à des rubriques, par exemple, une newsletter hebdomadaire qui leur apprend quelque chose d'une semaine à une autre, c'est le cas par exemple de notre Youtubeuse / coach en développement personnel Soumow ou encore TuniData, le tout nouveau blog dédié à l'Open Data.

Promettez quelque chose à vos abonnés qui ont déja apprécié votre travail de blogueur, et vous n'aurez plus de choix que celui d'honorer votre engagement et de faire mieux pour ainsi remplir votre mission comme vous l'avez imaginée. 

Courage ! 

https://www.facebook.com/SurfnTaste/

0 comments:

Enregistrer un commentaire

Articles connexes