Une campagne créative à l'honneur des espèces menacées d'extinction

Tout au long de nos escapades sur la toile, nous avons vu maintes manifestations de la symbiose entre nouvelles technologies et humanité, rongée par des différents maux et défis à l'instar des inégalités et des addictions.

Parce que nous sommes loin d'être le nombril de ce monde, perdu dans un univers sans début ni fin, mais où la vie telle qu'on connaît n'a pas d'égal, du moins jusqu'à aujourd'hui, il nous semble opportun de rappeler que nous avons les mêmes droits à l'existence que nos cohabitants de la planète, ce que nous appelons par abus de langage animaux. Hélas, ces quelques millions d'espèces n'ont pas eu la chance d'être les maîtres de la planète, ni de décider de leur sort.

Résultat : ils s'en vont les uns après les autres au fil des décennies et des années, le rythme d'extinction s'accélère et la biodiversité incroyable se retrécit d'une manière irresversible, bien entendu.

Vous seriez surpris d'apprendre que certains de nos cohabitants célèbres et familiers dans notre culture populaire risquent de devenir des figures quasi mythiques tout comme les dinosaures. Sans en dire plus, nous vous invitons à découvrir cette campagne créative tissée par le World Wildlife Fund (WWF) rendant compte des nombres alarmants de ce qu'il reste de ces espèces qui furent jadis prospères. L'idée est saisissante de part son originalité et impact : A titre d'exemple, la photo du tigre de Bengala menacé d'extinction est réduite à un nombre de pixels (unités fondamentales des photos) qui équivaut au nombre des êtres encore en vie au sein de cette espèce.

Ce cri d'alarme en rappelle un autre : des caricatures inversant les rôles joués par les humains et les autres espèces animales sur la planète. En-voici notre brève revue. Pourvu que ce danger imminent soit.. repoussé!



0 comments:

Enregistrer un commentaire

Articles connexes