Pétition en ligne : La souveraineté numérique réclamée haut et fort!

La souveraineté nationale peut revêtir de multiples formes : financière, alimentaire et aussi digitale, épousant l'ère du temps!

Sur les pas de l'initiative pétillante consacrée à la sauvegarde de nos semences plusieurs fois millénaire (voici notre billet), un groupe de travail aussi vient de voir le jour, faisant des droits et des libertés numériques son cheval de bataille.

Nous avons déniché pour vous une pétition appelant solonellement au respect des données de nos... e-citoyens qui circulent et se partagent sur des systèmes d'information que nous voulons protéger jalousement. Et pour cause, le protagoniste de ce cri de détresse, Khaled Amami, remarque que le Centre National d'Informatique risque d'être privatisé et par là, de voir les données de quelques 12 millions de Tunisiens entre les mains d'entreprises ou gouvernements étrangers, au gré des partenariats conclus par les nouveaux propriétaires, et sur lesquels nous n'aurions plus aucun contrôle.

Evidemment, cela constitue un scénario quelque peu extrême mais tout à fait plausible en l'absence d'une conscience citoyenne accrue. Notre jeunesse a prouvé encore une fois qu'elle ne se laisse pas faire, en s'organisant autour d'un groupe de réflexion et de pression que vous pouvez rejoidnre sur cette adresse, la pétition en est l'un des fruits.

La lettre ouverte s'adresse tout droit au Président de la République, au vu de sa légitimité populaire considérable, de son droit à proposer des projets de loi, et surtout pour sa qualité de légaliste, supposé adhérer à cette cause jeune par excellence! Nous vous en donnerons des nouvelles.



0 comments:

Enregistrer un commentaire

Articles connexes