Echappée entre les bras de la Nature avec Tuni Montis

Nos balades sans fin sur la toile nous révèlent bien de choses agréables, réservées par notre jeunesse qui sera bientôt aux commandes du pays : l'amour de la nature par exemple.

Tuni Montis est un coin de charme sur Facebook et Instagram, défilant à coeur joie des prises aussi ravissantes les unes que les autres des coins et des recoins de cette terre enchantée, haute en couleurs, et incroyablement diverse.

Nous le savons bien or, sommes souvent piégés dans un quotidien fort limité et réducteur, tandis que Mère Nature nous entoure de partout et nous invite à nous y rendre pour nous ressourcer, corps et esprit.

Du vert plein de vie au blanc immaculé de la neige en passant par le bleu divin de nos mers et lacs, la photographie Tuni Montis ne se lasse point de nous émerveiller et séduire.. avec un clin d'oeil à notre histoire glorieuse, à l'image de Dougga, cette métropole érigée bien avant l'arrivée des Romains, fièrement dressée au beau milieu des plaines verdroyantes du Nord Ouest Tunisien.

Nous avons envie de nous évader longuement aux confins de Tuni Montis.. que nous souhaitons voir s'inviter de plus en plus souvent sur nos fils d'actualité - souvent morose et insignifiante sur Facebook - et ce, en s'ouvrant aux contributions des photographes qui débordent d'amour pour cette contrée tunisienne. D'autant plus que la protagoniste du projet Tuni Montis n'est autre que Haifa Baccar, activiste passionnée au sein du club culturel de Tunivisions relevant de l'Institut Des Hautes Etudes Touristiques de Sidi Dhrif.

Plus loin encore, nous rêvons de voir Tuni Montis se doter de sa propre web TV sur YouTube pour partager les joies des vadrouilles et du camping avec une communauté de plus en plus élargie et enthousiaste dans cette Tunisie qui pétille.. et au delà même de nos frontières.

Nous voyons dans ce nouveau-né les prémices d'un projet promotionnel et ambassadeur de la Tunisie en tant que destination écologique prisée par les aventuriers de la planète entière.. Bon vent!


0 comments:

Publier un commentaire

Articles connexes