Open Culture : Une galerie de données ouvertes

Pour notre inspection hebdomadaire de la boîte à outils, nous revenons sur le thème de la gouvernance ouverte dont nous avons vu un exemple bien louable, celui du portail open data du transport public.

Cap sur le ministère des affaires culturelles. Nous avons testé pour vous le portail baptisé Open Culture, une véritable galerie de données ouvertes et exploitables appartenant à onze organismes partenaires dont on peut citer : le centre d'Ennajma Ezzahra, l'Agence de la Mise en Valeur et de la Promotion culturelle, le Théâtre National ou encore les différentes délégations régionales du ministère en question. Nous pourrions espérer une contribution plus large de la part des différentes entités sous tutelle.


Mais.. avec une cenaine de jeux de données déja publiés, les journalistes ont de quoi se régaler, sans oubliés les passionnés du coding qui pourront développer des applications d'information culturelle moyennant les APIs mis à disposition pour chaque jeu de données.

A titre d'exemple, les horaires d'ouverture des musées publiés dans ce format dit exploitable pourront donner naissance à des application super utiles pour nos invités et pour les Tunisiens qui bénéficient de la gratuité d'entrées aux sites historiques les premiers dimanches de chaque mois.

Quant à l'usage journalistique de ces données, les idées ne manqueront surtout pas. Voici quelques thèmes qui ont pu être traités. Par ailleurs, nous sommes en plein coeur de saison estivale marquée par l'efferscence des festivals tenus dans chaque coin et recoin de la Tunisie. Quid des subventions du Ministère ? La réponse est généreusement donnée par ce même outil.

Et comme le disent nos amis défenseurs du droit à l'information, il importe d'exploiter ce qui est disponible déja pour inciter les responsables du site à développer leurs efforts eà faire adhérer davanatage d'organismes.



0 comments:

Enregistrer un commentaire

Articles connexes