Top Ad unit 728 × 90

tounsia

Startups

Startup

Rym Kefi, notre généticienne à la Une du journal Le Monde



Décidemment, le rayonnement de l'expertise tunisienne au féminin ne cesse d'éblouir le monde entier, et c'est entre les colonnes du célèbre journal "Le Monde" que nous avons découvert l'une des nôtres, Dr Rym Kefi, une chercheuse chevronnée de la génétique et l'anthropologie moléculaire, fièrement attachée à cette terre plurielle.

Sa récente thèse sur l'ADN des premires populations de l'Afrique du Nord a particulièrement suscité l'admiration de nos confrères du Monde qui ont ainsi partagé un délicieux voyage dans le temps, parcourant la genèse de notre prodige scientifique depuis son plus jeune âge.

Fille de photographe épris par l'archéologie, Dr Rym a clairement hérité cette fascination pour l'histoire, en allant bien plus loin, pour apporter des réponses inédites à une ère des plus lointaines, dans le cadre de son étude intitulée « la diversité de l’ADN mitochondrial de quelques populations humaines préhistoriques et actuelles d’Afrique du Nord ».

Le billet que vous pouvez consulter sur cette adresse est ponctué de témoignages et d'opinions qui débordent de passion et d'espoir : « la Tunisie est bien placée comme pôle de référence en matière scientifique et pourrait devenir un hub en Afrique pour la recherche » avant de rappeler l'impératif d'un « meilleur accès à l’information pour les bourses et les échanges ouverts aux étudiants, ce que nous essayons d’améliorer ».

La prouesse du jour en rappelle bien d'autres, dans le domaine scientifique même. Quelques semaiens auparavant, nous avons vu comment le nouveau billet de banque émis à l'honneur de Dr, Tawhida Ben Cheikh, première médecin de l'Afrique du Nord, a fait le tour de la presse étrangère (exemple). Sur l'autre bout de la planète, en Australie, une autre chercheuse bien de chez nous a défrayé la chronique d'un journal scientifique dont voici notre résumé.

Enfin, il nous semble opportun de rappeler des chiffres sans équivoque, mettant l'incroyable particularité tunisienne écrite par ses Femmes depuis la nuit des temps. Aujourd'hui, la présence féminine dans les centre de recherche dépasse les 50% (infographie), un taux qui surpasse celui observé dans.. tous les pays du vieux continent. Mieux encore, l'investissement de nos diplômées dans les filières STEM (science - technology - engineering - mathematics) est de l'ordre de 58% (sources et schéma), le meilleur pourcentage qui soit dans le... monde, tout court!

Ces statistiques ont été compilées respectivement par l'UNESCO et la Banque Mondiale. Fièrement!



Rym Kefi, notre généticienne à la Une du journal Le Monde Reviewed by Khalil Gdoura on samedi, avril 18, 2020 Rating: 5

Aucun commentaire:

All Rights Reserved by Surf 'n' Taste © 2011 - 2020 | Responsible Editor : Khalil Gdoura - Owned by Datalyz
Powered By Blogger, Designed by Sweetheme

Formulaire de contact

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Fourni par Blogger.