Nous avons testé pour vous Mizaniatouna, la plateforme citoyenne du Ministère des Finances

Quelques semaines auparavant, nous avons fait la redécouverte enchanteuse d'un outil citoyen des plus ludiques, Marsad Budget (dont voici notre revue), initiant l'internaute.. contribuable aux finances et à la comptabilité nationales à coup de chiffres et de graphiques simplifiés.

Le ministère concerné, premier responsable des politiques financières au fil des années, a aussi son mot à dire à l'ère du digital, nous offrant cette offre plateforme au nom de Mizaniatouna, qui s'efforce d'être proche et fédératrice. Nous l'avons testé pour vous.

En surovolant la page d'accueil du site, nous avons été quelque peu interpellés par des encarts aux couleurs alarmantes,  nous invitant à nous attarder sur les montants des fonds, leur différentes utilisations, les bilans des entreprises publiques (que nous finançons indirectement, ..).

Nous aurions toutefois souhaité que ce menu quelque peu visuel met en avant des schémas, voire même des simples graphiques ou photos pour accroître la curiosité de l'internaute averti, d'autant plus que les textes insérés sont assez longs, de surcroît parsemés de mots techniques.

Le caractère technique de cette plateforme a exhorté ses protagonistes à partager tout un mode d'emploi que vous pouvez consulter sur cette adresse, s'étalant sur la structure des données présentées par le site. Là encore, il nous semble que les instructions sont tout à fait adéquates pour des économistes, académiciens, étudiants et data journalistes. Toutefois, un visiteur pressé risque de s'impatienter à la vu d'un contenu aussi sophistiqué. Cela peut-être un choix que nous respectons tout à fait.

Pourquoi pas mailler davantage cette encyclopédie citoyenne en plaçant sur les mots techniques des liens pointant vers des pages spécifiques du glossaire Mizaniatouna, à l'image d'un wikipedia de la comptabilité nationale ? Nous nous rappelons de l'expérience inspirante Mawsouaa développée par cette autre entité publique qu'est Beit Al Hikma, dont voici nos avis.

Nous sommes persuadés que Mizaniatouna a de beaux jours devant elle, dans cette Tunisie plus que jamais soucieuse de ses finances et avenir incertain. Nous voulons absolument que cette initiative publique - appuyée par la Banque mondiale - devienne la bible illustrée de tout citoyen désireux d'en savoir plus sur le devenir de ses taxes et contributions diverses.. Bon vent!




0 comments:

Enregistrer un commentaire

Articles connexes