Les racines communes du Tunisien et du Maltais mis au grand jour

Vous souvenez-vous de toutes ces offrandes à notre langage parlé, nées aussi bien dans la toile que sur le terrain ? Nous en avons vu toute une association qui pétille et qui ose réclamer haut et fort la valorisation de notre patrimoine linguistique unique de par ses racines.. multiples.

Plus loin encore, certains des jeunes ambassadeurs de notre culture ont particulièrement chéri le Tunisien, lui dédiant au moins deux dictionnaires illustrés (dont vous pouvez consulter notre revue par ici ou pour ) voire même un cours filmé pour les curieux du monde entier sur cette web TV.

La reconnaissance du Tunisien en tant que langue à part entière prend une toute autre dimension quand on découvre à coeur joie un billet à la fois académiqueet ludique publié sur l'un des premiers journaux anglophones de l'autre rive, The Malta Independent. Rédigé par un érudit, l'article s'étale sur les liens historiques entre le Maltais, souvent considéré comme de l'Arabe sicilien, et notre propre parlé, les deux étant agréablement teintés par des mots qui témoignent des profonds échanges entre nos contrées durant des siècles.

Certes, le thème est quelque peu particulier, voire même contesté par certains qui continuent à réduire le Tunisien à une variante de l'Arabe dialectal, en dépit des apports amazighs, méditerranéens et lointains. Or, la parution d'un article pareil à la une d'un média suivi par quelques 100 mille abonnés, est à notre sens une rare opportunité pour rappeler au monde à quel point il peut être uni, réuni et tourné vers un avenir aussi fédérateur que notre passé, loin des discours diviseurs de l'une et l'autre des rives.

Enfin, soulignons que cette mention du jour a eu lieu grâce à une plume tunisienne, Kamal Chaouachi. tel un autre ambassadeur de l'unicité tunisienne.


0 comments:

Publier un commentaire

Articles connexes